Formule 1

Après Monza, Hamilton se confie ouvertement sur son rapport à la mort en F1

Il y pense, mais surtout en raison de l’âge

Recherche

Par Alexandre C.

30 septembre 2021 - 07:38
Après Monza, Hamilton se confie (...)

L’accident entre Lewis Hamilton et Max Verstappen à Monza aurait bien pu, sans le halo, finir de la pire des manières possibles pour le pilote Mercedes - qui de son propre aveu, après la course, a eu la "vie sauve" grâce au halo.

Cet accident a mis en lumière le rapport au danger, et forcément à la mort, intrinsèque à tout pilote de F1. Et Lewis Hamilton s’est confié de manière très ouverte sur la question.

A-t-il souvent pensé au pire derrière un volant ?

« Je dirais que dans ma jeunesse, non, vous n’y pensiez pas. Quand vous êtes jeune, vous pensez que vous allez vivre pour toujours, mais je pense que maintenant, bien sûr, j’en suis plus conscient, c’est pourquoi j’ai eu plus de gratitude. Je n’aurais certainement pas été dans cet état d’esprit quand j’étais plus jeune. »

« Je suis à un moment de ma vie où je ressens beaucoup de gratitude, et je me disais que les choses peuvent changer si vite dans la vie et qu’il peut se passer quelque chose en une milliseconde. Je me sentais vraiment reconnaissant d’être là, d’être en bonne santé. »

« Vous devez compartimenter le rapport au danger. Si vous y pensez beaucoup, alors bien sûr cela peut vous affecter et je ne peux pas le permettre. J’aime toujours ce que je fais et je sais qu’il y a un facteur de danger. Je pense simplement que je suis reconnaissant que la sécurité soit là où elle est et je sais que nous allons faire progresser la sécurité l’année prochaine et que les structures d’impact s’améliorent constamment. »

A un moment donné, la crainte de l’accident pourrait-elle remettre en cause la motivation de Lewis Hamilton à rester durablement en F1 ?

« J’ai encore tellement de choses à faire ici. Je respecte cette bulle de danger et c’est aussi excitant. »

« J’ai tellement hâte de remonter dans la voiture. Je suppose que si un jour je n’ai plus envie de remonter dans la voiture, vous savez qu’il est temps d’arrêter. Mais ça ne semble pas encore être le cas. »

La deuxième moitié de saison (Monza l’a donc montré) pourrait être hélas fréquente en crashs entre les deux protagonistes pour le titre… Lewis Hamilton l’appréhende-t-il un peu ?

« Avec Max, je pense que la chose la plus importante est de s’assurer que nous restions en sécurité, parce qu’au bout du compte, avec toute cette excitation et ce championnat, la seule chose que nous voulons voir à la fin de l’année, c’est que les gens rentrent chez eux et passent un bon hiver. »

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less