Formule 1

Après les doutes, Horner rassure Newey sur la F1 2022

Red Bull a les ressources pour 2 programmes parallèles

Recherche

Par Alexandre C.

15 juillet 2021 - 15:43
Après les doutes, Horner rassure (...)

5 victoires d’affilée : l’objectif fixé par Helmut Marko à Red Bull, tout aussi ambitieux qu’il soit, a été atteint avec succès après les deux derniers Grands Prix au Red Bull Ring, ultra-dominés par Max Verstappen.

A l’heure de faire le bilan de cette série d’épreuves, et avant le Grand Prix à Silverstone, Christian Horner tire un grand coup de chapeau à son équipe, la première force du plateau.

« C’est incroyable de penser que l’équipe a maintenant gagné cinq courses d’affilée, mais c’est aussi extrêmement satisfaisant car c’est l’aboutissement d’un travail d’équipe. Je suis particulièrement fier que nous ayons pu remporter les deux courses à domicile en Autriche sur le Red Bull Ring, car c’est un objectif que toute équipe cherche à atteindre. »

« Tout le monde a traversé tellement d’épreuves l’année dernière avec la pandémie et la façon dont l’équipe est resté soudée ici au Royaume-Uni et au Japon pour créer cette voiture est phénoménale et témoigne de notre esprit de combat et de notre résilience. »

Red Bull ressent la pression, pour la première fois depuis 2013, d’une équipe luttant pour le titre mondial - mais cette pression est naturelle et Christian Horner apprend à ne pas se laisser distraire, notamment par les bisbilles hors piste avec son grand ami Toto Wolff...

« Depuis que nous avons remporté notre dernier titre mondial en 2013, l’objectif a toujours été de reconquérir le championnat et cela implique une certaine pression, comme c’est le cas dans toute équipe sportive de haut niveau. De plus, si vous êtes une personne compétitive, vous vous mettez la pression ; vous voulez gagner. C’est une pression qui vient naturellement. »

« Mais nous sommes tous très concentrés sur notre travail et sur la façon dont nous abordons le championnat de cette année et au-delà, et nous gérons cela. »

« Bien sûr, il y a le bruit des médias et les spéculations sur les titres. Mais nous nous concentrons uniquement sur ce que nous pouvons contrôler et non sur ce que font nos adversaires. Il y a beaucoup d’esprit d’équipe et cela a été un travail difficile, mais les résultats montrent que cela porte ses fruits. »

Si Red Bull brise la domination de Mercedes à Silverstone, circuit de virages à haute vitesse, Christian Horner sait qu’il frappera un grand coup ce week-end...

« Nous sommes particulièrement enthousiastes à l’idée de voir un public complet de retour sur le circuit. Je pense que c’est tout à l’honneur des travailleurs de première ligne et du NHS au Royaume-Uni que des événements comme celui-ci, même s’il s’agit d’un essai, puissent avoir lieu et nous avons hâte de voir certains de ces travailleurs de la première ligne sur la grille avec nous ce dimanche. »

« Mercedes a été incroyablement dominante à Silverstone et si nous pouvons nous rapprocher d’eux et les défier pour la victoire, ce sera extrêmement encourageant, surtout avec les évolutions qu’ils doivent apporter. »

Que vont d’ailleurs changer les qualifications sprint au week-end de Red Bull ?

« Cela met beaucoup plus de pression sur le vendredi. Les ingénieurs et les pilotes ont une séance pour régler la voiture et ensuite vous êtes directement dans les qualifications. Vous devez également équilibrer le risque par rapport à la récompense dans la course sprint, car la dernière chose que vous voulez est un abandon pour le dimanche. »

« Cela va être fascinant. Suis-je un fan ? Je vous le dirai après le week-end, mais je pense qu’il faut tenter le coup et même si le dimanche reste l’événement principal, je pense que pour les spectateurs, cela apportera beaucoup d’excitation d’avoir une course le samedi également. »

Quid de 2022 ?

Il y a un grand point d’interrogation cependant pour Red Bull : Milton Keynes ne sacrifie-t-elle pas 2021 pour 2022, alors que Mercedes semble davantage se concentrer sur l’an prochain ? Même Adrian Newey a confié quelques doutes à ce sujet, sur la stratégie court-termiste de son équipe.

Christian Horner veut aujourd’hui rassurer : Red Bull, malgré les budgets plafonnés, peut faire face aux deux programmes parallèles. Et peut compter sur un Newey plus motivé que jamais.

« Cette année, il a fallu jongler entre le temps et les ressources que vous consacrez à la voiture de cette année et ceux que vous consacrez à celle de 2022. C’est loin d’être simple, mais je suis convaincu que nous avons les ressources nécessaires pour donner aux deux l’attention qu’elles méritent. »

« Comme toute l’équipe, Adrian a beaucoup apprécié la relation avec Honda ces dernières années et le travail avec l’équipe technique. Maintenant que nous sommes dans une situation où nous avons une voiture avec une unité de puissance compétitive, je pense qu’il serait juste de dire qu’il a une motivation renouvelée. »

A noter que le premier prototype grandeur nature sera présenté cet après-midi dans le cadre de la journée média du Grand Prix de Grande-Bretagne. Toutes les photos et infos seront à retrouver sur Nextgen-Auto.com !

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less