Formule 1

Après les critiques de Hamilton, Rob Smedley dévoile une nouvelle série de karting électrique

En réponse aux critiques du Britannique sur l’accessibilité du sport auto

Recherche

Par A. Combralier

12 janvier 2020 - 14:10
Après les critiques de Hamilton, Rob (...)

Rob Smedley, ancien ingénieur de Felipe Massa chez Ferrari et responsable de la performance du véhicule chez Williams, et aujourd’hui conseilleur technique pour la F1, est toujours fortement engagé dans le sport auto, et le sera plus encore à l’avenir… mais en alliant l’innovation à l’inclusion sociale.

C’est le sens de la nouvelle série de karting électrique que le groupe Electroheads Motorsport s’apprête à lancer, avec le soutien de Rob Smedley. Cette série se veut à la fois écologique et économique : elle permettra ainsi à des jeunes moins favorisés de faire un début de carrière en sport auto.

La série comportera deux déclinaisons, Bambino et Cadet, selon les âges des prétendants. Elle fera ses débuts dès cette année, au Royaume-Uni.

« Comme Lewis Hamilton l’a dit récemment, la course auto est devenue trop chère, et il n’y a pas assez de diversité » a rappelé Rob Smedley.

« A travers l’électrification, nous pouvons changer cela. Nous serons une force pour inspirer et enthousiasmer des racers, pour les aider à gravir les étapes. C’est une formule plus propre, moins chère, plus rapide et, ce qui est le plus important, plus juste. »

A bien des égards, ce projet semble un petit frère de la Formule Electrique par rapport à la F1…

« Pour la prochaine génération de racers, l’ère du pétrole s’approche de son terme » a poursuivi Rob Smedley.

« Toute la philosophie du groupe Electroheads est de proposer aux digital natives de faire l’expérience unique de cette révolution électrique. »

Dans la formule de Rob Smedley, ce sera le pilote et non la machine qui fera enfin la différence. A l’inverse de bon nombre de formules de promotion...

« L’électrification permettra une parité totale. Le principal facteur différenciateur, pour la performance, sera le talent du pilote. Démocratique, méritocratique, électrique. C’est pourquoi nous sommes là. »

« L’électrification peut être le moyen de démocratiser le sport auto, et cela commence dès le plus jeune âge. Et cela commence aussi aujourd’hui. »

Williams F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less