Formule 1

Après le Brésil, Mercedes F1 croit bien davantage aux titres 2021

Un vent d’optimisme après la performance d’Interlagos

Recherche

Par Olivier Ferret

16 novembre 2021 - 11:28
Après le Brésil, Mercedes F1 croit (...)

Mercedes affirme que ses performances au Brésil signifient "qu’elle est passée de l’espoir à la croyance" en termes de perspectives pour les titres en Formule 1 en 2021.

L’équipe allemande était sur une mauvaise pente après avoir subi deux grosses défaites consécutives face à Max Verstappen et Red Bull aux États-Unis et à Mexico.

Mais au Brésil, Lewis Hamilton a décroché une pole du vendredi autoritaire et fait deux remontées en course (Sprint et Grand Prix) qui ont redonné le sourire à Mercedes F1, le Britannique s’imposant suite à un dépassement en piste sur son rival.

La victoire a permis à Hamilton de se rapprocher à 14 points de Verstappen au classement tandis que Mercedes a repris de l’avance sur Red Bull (11 points).

"L’impact sur le championnat ce week-end, le fait que nous ayons surmonté la pénalité et réussi à battre Max et Red Bull, cela nous donne beaucoup de confiance," explique Andrew Shovlin, responsable de l’ingénierie piste de Mercedes F1.

"Pour nous, en sortant du Mexique, nous espérions pouvoir gagner les deux championnats. En sortant du Brésil, nous croyons pouvoir gagner les deux championnats. C’est la nuance mais nous savons que nous devrons travailler très, très dur pour nous assurer de pouvoir le faire."

Le trio final de courses aura lieu au Qatar, en Arabie saoudite et à Abu Dhabi, où des températures ambiantes élevées sont attendues, même si les courses se dérouleront en soirée.

Shovlin estime que les performances de la W12 dans des conditions chaudes le jour de la course à Interlagos, avec une température de piste dépassant les 50°C, ajoute à l’optimisme.

"La voiture fonctionnait bien sur un seul tour, nous avions un bon rythme dans les conditions plus fraîches du Sprint, nous gardions les pneus dans une très bonne fenêtre. En course, c’était une bonne performance aussi mais sur une piste très chaude, jusqu’à 50°C, Interlagos est un circuit agressif et la voiture fonctionnait toujours très bien."

"Donc, avoir été rapide au cours des différentes sessions dans des conditions changeantes est vraiment encourageant lorsque vous regardez les conditions que nous allons rencontrer sur les trois prochaines pistes."

Shovlin a aussi révélé que la victoire de Lewis Hamilton au Grand Prix de Sao Paulo est arrivée après que l’équipe a effectué "des centaines de milliers de simulations".

"Nous faisons beaucoup de simulations... C’est par centaines de milliers ou plus."

"Avant cela, nous n’étions pas particulièrement satisfaits de la décision sur l’aileron arrière. Devions-nous faire appel ou faire face ? Il était assez évident d’après les runs que nous avions vus vendredi que nous avions en fait une bonne voiture et nous avons eu beaucoup d’opportunités de rattraper ces pénalités."

"Cela a été une conversation relativement courte, nous avons décidé de ne pas faire appel, de surmonter la pénalité d’un départ en fond de grille au Sprint et de voir ce que nous pouvions faire pour en minimiser l’impact. Remonter à la 5e place (la 10e après la pénalité moteur), c’était ce qu’il fallait pour se remettre en selle pour le Grand Prix."

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less