Formule 1

Après la surchauffe, la fiabilité, prochain ennemi de Mercedes à Silverstone ?

Wolff reconnait que sur le papier, Mercedes devrait briller

Recherche

Par A. Combralier

10 juillet 2019 - 15:49
Après la surchauffe, la fiabilité, (...)

L’an dernier, à Silverstone, Mercedes avait dû s’incliner face à Ferrari et Sebastian Vettel. Cette saison pourtant, les Flèches d’Argent apparaissent, sur le papier, comme les favorites du plateau.

Mais comme à son habitude, Toto Wolff est demeuré très prudent au moment d’aborder les ambitions de son équipe ce week-end. Le directeur d’écurie se souvient qu’au Red Bull Ring, les Mercedes ont joué deux niveaux en-dessous de leurs standards habituels, en raison de sérieux problèmes de surchauffe.

« L’Autriche a exposé la plus grande vulnérabilité de notre voiture, et nous n’avons ainsi pas pu lutter pour la victoire, à aucun moment du week-end. Nous travaillons sur le refroidissement depuis un moment, mais les hautes températures, plus l’attitude de Spielberg, ont finalement rendu trop ardue la gestion des températures. Nous allons continuer à travailler sur ce point pour avoir une meilleure chance de nous battre sous la chaleur dans le futur. »

Heureusement pour Mercedes, on n’attend guère plus de 22 degrés dimanche à Silverstone…

« La météo anglaise est réputée pour ses températures modérées, donc le refroidissement ne devrait plus être un problème majeur à Silverstone » souffle Toto Wolff. « Même si nous avons appris par le passé que la météo à Silverstone pouvait être hautement variable. »

« Silverstone, c’est un circuit sensationnel, avec des virages rapides qui exigent beaucoup des pilotes et de la voiture. Nous avons signé certaines de nos meilleures performances cette année sur des circuits avec une vaste variété de vitesses de passage en virage, donc sur le papier, nous devrions être globalement en bonne forme. Mais nous avons aussi eu un certain nombre de problèmes de fiabilité qui auraient pu facilement nous priver d’une quantité considérable de points, donc nous savons que nous devrons rester vigilants pour performer au sommet de nos capacités, si nous voulons être dans la bataille ce week-end. »

Course après course, Toto Wolff semble être bien prudent sur les performances à venir de son équipe, ce qui agace parfois dans le paddock… Il tente alors de se justifier.

« Nous avons un état d’esprit de profond scepticisme concernant nos niveaux de performance, pour savoir s’ils seront suffisants. Ce n’est pas un jeu de notre part, c’est vraiment une attitude de respect pour la performance des autres, qui peut progresser à tout instant ; et nous en avons vu des aperçus qui nous permettent de rester les pieds sur terre. Vous ne pouvez tirer aucune certitude de vos performances passées, que vous ayez gagné les huit dernières courses, ou les cinq derniers championnats. En fait, tout recommence de zéro dès le prochain circuit. »

« Et c’est cet état d’esprit, que nous avons conservé dans l’équipe ces derniers années, qui nous a permis de garder cette honnêteté. »

Comme bien d’autres écuries en F1, Mercedes dispute aussi ce week-end une de ses courses à domicile…

« Le Grand Prix de Grande-Bretagne est le premier des deux GP à domicile de Mercedes – le deuxième arrive dans les prochaines semaines [à Hockenheim]. Silverstone est juste en bas de la route entre Brackley et Brixworth, et c’est aussi la course à domicile de Lewis. Hockenheim est à 90 minutes du siège de Mercedes à Stuttgart. Les membres de la famille Mercedes vont venir sur ces circuits pour nous soutenir, lors des deux prochains week-ends, et nous avons aussi hâte de les voir. Nous allons tout donner pour les rendre fiers, et pour faire briller l’étoile de Mercedes. »

Mercedes

expand_less