Après la pole de Magnussen, Steiner savoure le ‘come-back’ de Haas F1

Une saison qui valide le plan structurel de l’équipe

Recherche

Par Alexandre C.

16 novembre 2022 - 16:29
Après la pole de Magnussen, Steiner (...)

Le Brésil fut l’un des Grands Prix les plus marquants de la jeune histoire de Haas F1 – avec bien sûr la première pole pour l’équipe, signée par Kevin Magnussen, vendredi à Interlagos.

Bien sûr, le reste du week-end ne fut pas du même acabit ; mais avec déjà quelques jours de recul, Günther Steiner est encore sur son petit nuage. Avant le Grand Prix d’Abu Dhabi, il revient sur cette folle journée de vendredi.

« Lorsque nous avons réalisé que la pole position était acquise - ce qui a été assez rapide après que les six ou sept premières voitures aient franchi la ligne d’arrivée parce que la pluie s’intensifiait - nous avons éprouvé un sentiment de satisfaction. »

« Personnellement, j’étais très heureux pour l’équipe, qui fait toujours beaucoup d’efforts. Je dis toujours qu’être dernier demande la même quantité d’effort qu’être premier, alors je leur tire mon chapeau car ils n’ont fait aucune erreur pendant les qualifications, tout était parfaitement exécuté. Les mécaniciens, les ingénieurs et Kevin ont fait un travail fantastique vendredi après-midi. »

Kevin Magnussen a tout de même pu sauver un point en course sprint. Cela pourrait s’avérer très précieux alors qu’il ne reste qu’un Grand Prix à disputer - et alors qu’AlphaTauri est à 2 points de Haas au classement des constructeurs.

Ce point de samedi dernier peut certes paraître comme peu de chose après une pole - mais pour Günther Steiner, c’était un accomplissement très significatif.

« Finir huitième, ce n’est pas seulement marquer un point qui comptera… [Magnussen] a su surtout garder sa position [sic], car nous savions que les écuries de pointe nous dépasseraient. Et une seule McLaren est passée. »

« Je suis très fier de ce qui a été réalisé dans le Sprint et je pense que nous aurions pu faire quelque chose de très similaire dimanche, en course, si Ricciardo ne nous avait pas sorti au premier tour. Quoi qu’il en soit, nous sommes là et j’espère que ce point fera la différence, et que nous pourrons rester devant AlphaTauri, car c’est ce que nous visons maintenant pour la dernière course. »

Abu Dhabi et 2023 dans le viseur

Cap donc sur Abu Dhabi, pour ce week-end. De nouveau, Pietro Fittipaldi sera dans la voiture en EL1 (après le Mexique). Qu’est-ce que Günther Steiner attend de lui ?

« Pietro fait partie de la famille Haas depuis quelques années maintenant et en tant que pilote de réserve officiel, nous devons le mettre dans la voiture pour qu’il puisse au moins rester affûté au cas où nous aurions besoin de le mettre dans la voiture pendant un week-end de course. Les objectifs sont de faire du bon travail et d’apprendre à connaître la voiture - il sait déjà comment travailler avec les ingénieurs - mais aussi d’avoir un feeling dans la voiture et de nous donner son avis sur elle. Un feedback supplémentaire est toujours bon pour l’équipe. »

Le dernier Grand Prix de l’année est aussi le moment bien choisi pour faire le bilan de cette campagne. Après deux saisons désastreuses, Haas aura réussi à sortir la tête de l’eau et à batailler pour la 8e place du classement des constructeurs. Günther Steiner en sort-il donc pleinement satisfait ?

« C’était une saison de come-back, après deux années passées à être dernier au classement des constructeurs - mais ce que nous avions dit l’année dernière était que nous nous concentrions sur l’avenir et c’est ce que nous avons fait. Nous avons fait un grand pas en avant. Cela n’a pas été aussi facile que nous le voulions, mais il est très difficile, dans l’ère moderne de la Formule 1, de revenir de là où nous étions à là où nous sommes maintenant. »

« Toute l’équipe a fait un bon travail pour nous amener ici et j’espère que nous finirons huitième - croisons les doigts ! Nous devons juste tirer les leçons de cette année - il y en a quelques-unes à apprendre - et nous adapter pour l’année prochaine. Et nous reviendrons encore plus forts. Nous savons que nous pouvons le faire, nous avons montré une fois de plus que nous pouvons revenir et nous reviendrons encore plus forts l’année prochaine. »

Quelle sera la priorité du directeur d’écurie pendant l’hiver ?

« Faire en sorte que tout le monde se concentre sur l’année prochaine, car même si cela peut paraître étrange, lorsqu’une saison comme celle-ci se termine, on en redemande et on veut être meilleur pour l’année prochaine. Ce sera ma priorité - essayer de motiver tout le monde à s’améliorer, essayer de faire en sorte que ceux qui ont fait 22 courses se reposent un peu et maintenant la pression est sur les gens qui préparent la voiture de l’année prochaine - concevoir, développer et préparer. Ce n’est pas un long hiver de toute façon et nous devons juste nous préparer pour le test de l’année prochaine à Bahreïn. »

Haas F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos