Formule 1

Après la pandémie, Hamilton aimerait ne pas retrouver un rythme infernal en F1

Il pense même en faire une clause de contrat

Recherche

Par Emmanuel Touzot

15 octobre 2020 - 09:46
Après la pandémie, Hamilton aimerait (...)

Lewis Hamilton juge que la pandémie et le fonctionnement en bulles qui en découle, obligeant les pilotes à l’isolement lors des Grands Prix, lui a permis de ralentir et de prendre davantage de temps. Il révèle qu’il espère garder un rythme similaire lorsque les choses reviendront à la normale même si Chase Carey souhaite revenir à un calendrier presque normal dès 2021.

"Je pense que c’était une année d’apprentissage avec cette pandémie" a déclaré Hamilton. "J’ai eu beaucoup de temps pour moi-même, j’ai eu du temps à la maison dans ma bulle. D’un côté, ça n’a pas toujours été le plus évident, mais ça vous donne du temps pour réfléchir et être vraiment présent."

"Je pense que dans le passé, la vie était vraiment rapide. On sautait d’une course à l’autre, d’un événement à l’autre. C’était une vie bien trop rapide. Quand cette chose se terminera, je ne veux pas revenir à la vitesse à laquelle on allait avant."

Il pourrait même inclure une clause à ce sujet dans son futur contrat, qu’il doit encore signer : "Quand ce contrat sera en place, cela fera surement partie des discussions. Je pense que vous avez probablement entendu Toto, il a aussi réalisé pendant cette période qu’on ne rattrape pas le temps, et que la famille est tout."

Au Nürburgring, il a égalé le nombre de victoires de Michael Schumacher, mais n’a pas encore réalisé l’ampleur de cet accomplissement, et sait qu’il va vite devoir penser au titre mondial : "Je vais prendre les prochains jours pour vraiment comprendre. Je pense que c’est très important car le moment passera très vite et on passera vite à autre chose. On sait que j’ai une mauvaise mémoire, donc je vais essayer d’imprimer tout cela."

"Je ne peux pas lâcher l’objectif, je ne peux pas le lâcher des yeux pour une seconde. Oui, j’ai un écart. Oui, nous avons ces grandes victoires, mais le championnat doit encore être gagné. Le travail n’est pas encore fait, donc l’entraînement continuera à être important. Il faudra continuer à appliquer un régime et bien dormir."

En parallèle, il ne compte pas s’arrêter de travailler avec la Commission Hamilton, en charge de la diversité et de l’inclusion dans le sport auto : "Il y aura beaucoup de conversations, d’appels Zoom que j’ai avec la F1. J’ai encore beaucoup d’appels avec la Commission, chaque semaine, et je serai de retour en mode travail."

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less