Formule 1

Après l’expérience étrange du Brésil, Wolff se demande s’il pourra à nouveau rater un GP

Un aménagement du calendrier nécessaire avec 22 courses au programme ?

Recherche

Par A. Combralier

6 décembre 2019 - 18:15
Après l’expérience étrange du Brésil, (...)

Lors du dernier Grand Prix du Brésil, Toto Wolff avait choisi de rester à l’usine Mercedes, non pas pour des raisons médicales, mais simplement pour se reposer et avoir davantage de temps pour préparer la saison prochaine – et de toute manière, Mercedes avait déjà verrouillé les deux titres mondiaux.

C’était le premier Grand Prix que Toto Wolff ratait depuis celui d’Espagne en 2012, lorsqu’il était sous contrat avec Williams.

Hasard ou non : le Grand Prix du Brésil fut justement catastrophique pour Mercedes, avec un abandon pour une défaillance d’unité de puissance (Valtteri Bottas) et une 7e place finale pour Lewis Hamilton, au terme d’une course stratégiquement erratique.

Toto Wolff a déjà assuré que sa présence n’aurait de toute manière rien changé – James Allison, le directeur technique, qui assurait l’intérim, peut être ainsi rassuré. Mais ce qui est certain, c’est que son absence a eu des effets positifs notamment sur le plan psychologique.

« C’était une expérimentation au Brésil. Il s’agissait de voir, avec un calendrier de 22 courses comme l’an prochain, ce qu’il arriverait si je choisissais certains Grands Prix à rater, et quelles en seraient les conséquences pour les autres dirigeants de l’équipe. »

« C’est quelque chose que j’ai toujours voulu faire, et c’était étrange pour moi, parce que le facteur ‘relaxation’ était vraiment important. »

« Un psychologue du sport l’a expliqué : le fait de savoir que tout le monde sauf moi travaillait, a en fait doublé mon plaisir ! »

Néanmoins, les conséquences de ce Grand Prix du Brésil ont été plutôt une mauvaise nouvelle pour l’agenda de Toto Wolff l’an prochain… le directeur de Mercedes le reconnaît volontiers, son rôle demeure très central en week-end de course.

« Chacun des dirigeants de l’équipe joue un rôle chez Mercedes, et nous devons être bien conscients de la contribution que nous apportons, nous devons réaliser aussi si notre contribution est importante, et si c’est le cas, alors, vous devez faire toutes les courses. »

« Donc je n’ai pas encore trouvé la solution. »

Toto Wolff pense tout de même à rater au moins un Grand Prix l’an prochain. Il aurait déjà le nom de la course en tête, mais s’est refusé à le dévoiler. « Ce n’est politiquement pas correct ! » plaisante-t-il. Pense-t-il déjà à manquer le prochain Grand Prix d’Abu Dhabi si Mercedes dominait encore en 2020 ?

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less