Formule 1

Appel manqué de Macron, père positif au Covid… Gasly dévoile les coulisses de Monza

Il a fini par réaliser ce qu’il avait accompli…

Recherche

Par Alexandre C.

18 octobre 2020 - 18:01
Appel manqué de Macron, père positif (...)

Un mois après sa victoire d’anthologie à Monza, Pierre Gasly s’est confié au Figaro pour revenir, avec un peu plus de recul, sur ce dimanche incroyable dans le Temple de la vitesse, qui a soufflé tout le monde de la F1.

Le pilote AlphaTauri a-t-il fini par réaliser l’exploit qu’il avait accompli – être le premier Français à gagner un Grand Prix depuis Olivier Panis, à Monaco 1996 ?

« Oui, je n’en rêve plus la nuit, même si j’ai encore du mal à pleinement réaliser ce que j’ai vécu. »

« J’ai reçu plus de 1500 messages sur mon portable, sans compter ceux sur les réseaux sociaux. Je n’ai pas pu tout lire encore. Je les découvre au fur et à mesure… Cette vague de sympathie, c’est quelque chose d’énorme. C’est plus fort que ce à quoi je m’attendais. »

Cette victoire a certainement changé le statut et la reconnaissance de Pierre Gasly, en France bien sûr auprès du grand public, et aussi auprès des pilotes, dont par exemple un certain Lewis Hamilton…

« C’est sûr qu’il y aura un avant et un après Monza. Je peux déjà le voir au quotidien. On me reconnaît plus dans la rue, même avec le masque (sourire). »

« Oui, je le sens [que le regard des autres pilotes a changé]. C’est seulement la 2e victoire d’AlphaTauri en quinze ans. Ce genre de performance, ça marque dans le paddock. »

« Hamilton… On a appris à se connaître pendant le confinement, on joue parfois en ligne ensemble à Call of Duty. C’est quelqu’un que j’apprécie énormément. Je ne m’attendais pas à ce qu’il ait ce genre de propos. »

Et Pierre Gasly de raconter une anecdote : le Président Macron et lui ont tenté de se joindre mutuellement… sans succès !

« Le président Macron m’a laissé un message sur mon répondeur après la course, oui. J’ai essayé de le rappeler, mais je suis moi aussi tombé sur son répondeur. Il a eu des mots très touchants qui m’ont permis de réaliser la portée de la chose. Ce n’est pas tous les dimanches qu’on a un appel du président de la République. »

« Cette attente interminable a créé une vraie pression pour nous les Français. Mon objectif était de changer ça. Au fond de moi, je savais que je gagnerai un jour en F1 et que j’aurai ma chance. Mais je ne m’y attendais pas forcément aussi tôt et surtout avec AlphaTauri. Ça été encore plus fort, car c’était justement inattendu. Ce qui s’est passé depuis un an a aussi rendu cette victoire plus belle. »

Apres son éviction de Red Bull, Pierre Gasly a pu savourer sa revanche… Désormais, se sent-il pousser des ailes ? Pense-t-il pouvoir rejoindre une équipe prétendant à la victoire chaque week-end de Grand Prix ?

« Je ne voulais pas parler dans la presse, mais répondre par mes performances sur la piste, montrer qu’il y avait des choses qui n’étaient pas normales. C’est compliqué de le faire avec une voiture de milieu de grille, mais on y est arrivé. »

« C’est clair que j’ai envie de me retrouver dans une voiture compétitive pour me bagarrer aux avant-postes et regoûter à la victoire. C’est ce que je veux en F1. J’espère que mes performances seront récompensées comme il se doit. Après, la F1 est un milieu où la politique prend de la place. On verra bien ce qui se passe. La seule chose que je peux faire, c’est essayer de répéter ce genre de performance pour obtenir des opportunités. »

Enfin, après avoir été cambriolé chez lui en Normandie – les bandits avaient dérobé l’essentiel de ses trophées – Pierre Gasly a tenu à mettre son précieux sésame de Monza en sécurité… non loin d’ailleurs du circuit lombard.

« Non, malheureusement, je n’ai pas retrouvé mes trophées. La police fait son enquête, mais nous n’avons pas de bonne nouvelle pour l’instant. Le trophée de Monza, lui, est en sécurité chez moi à Milan. Cette victoire, c’est aussi pour mes parents qui ont fait d’énormes sacrifices pour que je puisse rouler en kart quand j’étais petit, au point de se mettre dans des situations vraiment compliquées pour eux. Mon père n’était pas en forme le week-end de Monza après avoir contracté le Covid. Aujourd’hui, ils sont fiers et heureux. Cette victoire est une récompense pour toute la famille. »

AlphaTauri

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less