Formule 1

Antiracisme : Hamilton boycottera les réseaux sociaux et appelle la F1 à le rejoindre

Il le fera ce week-end comme plusieurs clubs anglais

Recherche

Par Alexandre C.

29 avril 2021 - 18:21
Antiracisme : Hamilton boycottera (...)

A l’image de plusieurs clubs de football ou de cricket anglais, faut-il que la F1 ou plusieurs équipes boycottent, à leur tour, les réseaux sociaux pendant une certaine période de temps (ce week-end), afin de protester contre leur manque de réaction et de modération face aux contenus haineux ou racistes ?

C’est ce débat qu’a lancé Lewis Hamilton en conférence de presse à Portimao. Toujours en pointe sur le sujet, le pilote Mercedes a demandé à ce que la F1 en fasse plus sur le sujet.

A titre personnel, il boycottera ainsi les réseaux sociaux ce week-end, pour le Grand Prix du Portugal, pour se joindre au mouvement.

« Je pense que les entreprises de réseaux sociaux doivent en faire plus. Il y a des algorithmes et d’autres choses, elles sont capables de prendre des mesures, et nous devons les aider à créer une société qui soit davantage antiraciste, c’est ce que nous devons vraiment faire. »

« Je ne connais pas tous les détails, mais je suis vraiment fier d’entendre qu’il y a tant d’organisations qui s’impliquent. »

« Je ne sais pas pourquoi la Formule 1 n’en fait pas partie, mais j’ai entendu dire que des gens comme à la Sky participent, par exemple, donc je pense que je vais probablement suivre et soutenir ce week-end. »

« Je soutiens pleinement l’initiative et si le fait que je le fasse aussi permet de mettre la pression sur ces plateformes pour essayer d’arrêter le racisme, alors, bien sûr, je suis heureux de le faire. »

Pour Lewis Hamilton en effet, le racisme, malgré les prises de conscience récentes, demeure un problème structurel dans les sociétés actuelles.

« Pour moi, il est clair que le racisme continue d’être un problème et je pense que les plateformes de médias sociaux doivent en faire plus pour le combattre. »

« J’ai été victime d’abus et d’insultes il y a très, très longtemps, à une époque où j’étais plus jeune, où je lisais les médias sociaux, comme beaucoup en essayant de dialoguer avec les gens, je me faisais insulter. »

« Il y a eu une période pendant laquelle j’ai dû comprendre qu’il ne fallait pas lire les commentaires et qu’il ne fallait pas les prendre personnellement, et que si vous laissiez les choses vous atteindre, cela pouvait vraiment vous gâcher la journée. »

« J’ai pris un peu de recul et je n’ai pas cherché à obtenir des choses, sans essayer d’obtenir une approbation venant des autres, je ne pense pas avoir besoin de validation de quiconque. J’ai un soutien incroyable de la part de nombreux fans qui me suivent et je suis extrêmement reconnaissant pour le soutien que je reçois. »

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less