Andretti n’exclut pas une arrivée via un rachat de Haas F1

Michael en discute déjà avec Gene depuis 2 ans

Recherche

Par Olivier Ferret

26 février 2022 - 10:48
Andretti n'exclut pas une (...)

Michael Andretti souhaite entrer en Formule 1 en 2024 avec sa propre équipe mais, pour l’instant, la FIA n’a pas officiellement lancé d’appel à candidatures pour une 11e équipe.

Avec une situation très inquiétante pour Haas F1, qui va perdre probablement le soutien d’Uralkali à la suite de la crise en cours entre Russie et Ukraine, l’Américain a été interrogé sur la possibilité pour lui de voler à son secours et, finalement, de se faciliter la vie en rachetant Haas F1.

Et Andretti révèle qu’il a déjà "fait des millions de tentatives" auprès de Gene Haas, sans succès pour le moment.

"Cela fait deux ans que nous discutons mais Gene n’était pas intéressé par vendre. Nous allons voir si cette nouvelle situation (avec la Russie) va changer les choses. S’il veut que nous l’appelions, nous le ferons. Et il a mon numéro. Il est assez amusant mais difficile à décrypter. Peut-être qu’il en aura marre de tout ça, je ne sais pas."

Au cas où Andretti devrait arriver finalement avec sa propre équipe, en 2024, certaines barrières restent à franchir. L’Américain s’est ainsi énervé après l’affirmation du patron de Mercedes F1 cette semaine.

Toto Wolff indiquait que deux voitures supplémentaires sur la grille de la F1 diluerait la concurrence et les revenus des équipes, et avait expliqué qu’Andretti devrait faire ses preuves pour gagner sa place en F1.

"Toto demande ’Qu’est-ce que vous apportez sur la table ?’ Et même si nous ne sommes pas un constructeur, je pense que nous apportons beaucoup, et je pense que nous apporterons beaucoup plus que ce que nous allons diluer."

"Je pense que nous cochons chaque case," ajoute Michael Andretti. "Nous sommes bien engagés avec un constructeur (Renault, à lire ici). Il n’y a rien qui devrait nous empêcher d’être accepté comme 11é équipe."

"Mais notre truc, c’est que l’horloge tourne, nous devons donc commencer dès que possible. Parce que deux ans peuvent sembler être une longue période. Mais ce n’est pas long. Nous avons beaucoup à faire, beaucoup à construire. Nous avons parlé à beaucoup de gens. Ils sont juste sur la touche en attendant que ça se passe. Nous pouvons construire une véritable équipe crédible. Si nous pouvons obtenir l’approbation, nous pouvons entrer en beauté."

Andretti ajoute que la déclaration de Wolff "n’a aucun sens parce que la F1 doit s’étendre aux USA et doit soutenir l’arrivée d’une autre équipe américaine".

"De manière indirecte, nous pensons que nous allons apporter beaucoup à la F1 et donc à tout le monde en termes de revenus. Je crois que ce que nous pourrions faire avec la F1 aux États-Unis est encore très inexploité et il y a beaucoup à gagner ici."

"Et je pense qu’avec une véritable équipe et un pilote américains, pas un pilote russe, nous pouvons au moins rapporter plus de 100 millions de dollars au résultat net, ce qui est plus que ce que nous gagnerions en termes de primes."

"Encore une fois, le marché américain est encore inexploité, mais évidemment la série Netflix y a vraiment apporté beaucoup de popularité... Je crois qu’on peut apporter plus de longévité à la série Netflix avec une vraie équipe américaine et avec un pilote américain."

Andretti F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos