Formule 1

Alpine F1 veut se relancer pour ’un enchaînement insolite et inédit’

Mexique, Brésil et Qatar au programme !

Recherche

Par Olivier Ferret

2 novembre 2021 - 17:09
Alpine F1 veut se relancer pour ’un (...)

Repartie déçue d’Austin après son double abandon, l’équipe Alpine F1 se rend au Mexique avec l’envie de rebondir rapidement.

Le directeur exécutif Marcin Budkowski évoque les défis uniques de l’Autodromo Hermanos Rodriquez avant ce nouveau rendez-vous.

Après son score vierge à Austin, quel bilan l’écurie tire-t-elle du week-end ?

C’était la première fois depuis plus de deux ans que nos deux voitures ne voyaient pas le drapeau à damier. Nous enquêtons sur le problème d’aileron arrière rencontré par Fernando et nous prenons toutes les mesures nécessaires pour que cela ne se reproduise plus. Cela aurait été une belle réussite si Fernando avait fini dans les points après s’être élancé en fond de grille. Les efforts d’Esteban étaient compromis par des dégâts subis dans les premiers tours et il n’a pas pu rebondir. Après nos inquiétudes pendant la course, nous avons vérifié sa monoplace et confirmé que tout allait bien avant le Mexique. Cependant, nous n’étions pas assez compétitifs de manière générale à Austin. Un travail intense a été mené dans tous les départements techniques depuis notre retour des États-Unis pour mieux comprendre nos soucis et cela nous a offert de précieuses leçons pour les épreuves suivantes.

Quels sont les principaux pièges du Mexique ?

Le Mexique pose un défi unique avec son altitude. L’air est plus fin à 2000 mètres d’altitude et cela a un impact sur l’aérodynamique et le comportement du moteur. Les courses au Mexique sont souvent atypiques, car les voitures ont des ailerons réglés aux mêmes niveaux qu’à Monaco pour des appuis effectifs finalement semblables à Monza. Cela donne à la monoplace une sensation de légèreté et une adhérence faible. C’est également un défi de refroidir le groupe propulseur et les freins et les écuries ont tendance à utiliser toutes leurs solutions de refroidissement malgré des températures ambiantes normales.

Quel est le plan d’attaque de l’équipe pour la prochaine triplette de courses ?

C’est le début d’un enchaînement insolite et inédit nous emmenant de l’Amérique centrale à l’Amérique du Sud avant de nous rendre au Moyen-Orient. C’est excitant, mais ce sera difficile pour l’écurie et cela posera des contraintes logistiques importantes. C’est un moment clé de l’année où il faut rester soudés, veiller les uns sur les autres et préserver le moral de tous dans une période aussi intense.

Alpine F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less