Alpine F1 repart bredouille des États-Unis

L’équipe française a joué de malchance à Austin

Recherche

Par Olivier Ferret

25 octobre 2021 - 00:48
Alpine F1 repart bredouille des (...)

Alpine F1 Team quitte Austin les mains vides malgré de vaillantes batailles en piste après le double abandon d’Esteban Ocon et de Fernando Alonso au Grand Prix des États-Unis.

Dix-neuvième sur la grille, Fernando commençait bien sa course et se hissait rapidement au seizième rang. Esteban prenait aussi un bon envol en conservant la onzième place avant un léger contact avec l’arrière de la voiture d’Antonio Giovinazzi dans le premier secteur serré et sinueux au premier tour.

Quelques boucles plus tard, Esteban était contraint de remplacer son aileron avant après la découverte de dégâts consécutifs à cet incident sur l’A521 n° 31. L’équipe en profitait également pour lui mettre des pneumatiques durs. Dans les passages suivants, Fernando poursuivait sa progression dans le peloton avant d’être appelé aux stands pour chausser des pneus durs et faire l’undercut sur ses concurrents au septième tour.

Cette décision portait ses fruits puisque l’Espagnol remontait rapidement sur les Alfa Romeo alors dixième et onzième. Après un chassé-croisé, Fernando optait pour un deuxième arrêt pour de nouvelles gommes dures au vingt-huitième tour. Esteban prenait une option différente en misant sur des médiums deux boucles avant Fernando.

Fernando revenait dans la bataille pour les derniers points en jeu lorsque l’écurie basculait sur une stratégie à trois arrêts au trente-neuvième tour pour des médiums. Un tour plus tard, Esteban abandonnait par mesure de précaution en raison d’un problème suspecté à l’arrière de sa monoplace alors qu’il occupait la dix-septième position.

« C’était une journée difficile pour l’ensemble de l’équipe avec l’abandon de Fernando et le mien. Nous suspections un problème à l’arrière de la monoplace, d’où notre arrêt définitif. Notre après-midi a été compromis d’entrée avec ce contact avec une Alfa Romeo dans le premier secteur du premier tour. La voiture semblait bien, mais nous avons dû nous arrêter en raison des dégâts sur l’aileron avant. La course s’annonçait dès lors compliquée. C’est dur à digérer, mais le plus important est de faire le point et de rebondir ensemble. L’objectif est de revenir plus forts pour la prochaine série de courses. »

Toujours en lice pour une place dans le top dix, Fernando voyait ses efforts être coupés lorsque son aileron arrière s’endommageait subitement, marquant ainsi le double abandon de l’équipe au Grand Prix des États-Unis cette année.

« C’est dommage de finir ainsi ce week-end difficile dans l’ensemble. Notre course était plutôt bonne vu notre départ en fond de grille. Un top dix était possible après nos batailles avec les Alfa Romeo et les Aston Martin. Il y a eu des incidents que nous devons peut-être analyser. Deux d’entre eux ont été pénalisés, un autre ne l’a pas été. Dans notre ultime offensive, l’aileron arrière s’est cassé dans l’avant-dernier virage. J’ai vu dans le rétroviseur qu’il était passablement endommagé et nous avons donc dû rentrer définitivement au garage. Nous devons étudier cela comme nous ne savons pas pour le moment pourquoi cela s’est produit. »

Alpine F1 Team - Renault

Info Formule 1

Photos

Vidéos