Formule 1

Alpine F1 ne redoute plus le circuit du Red Bull Ring

Un tracé qui ne convenait guère à Renault F1 par le passé

Recherche

Par Olivier Ferret

23 juin 2021 - 16:00
Alpine F1 ne redoute plus le circuit du

L’équipe Alpine F1 s’apprête à disputer la première des deux manches à Spielberg au cœur des collines autrichiennes.

Le directeur exécutif Marcin Budkowski revient sur un Grand Prix de France mitigé et présente les défis de l’Autriche.

Quels sont les principaux enseignements du Grand Prix de France ?

Nous sommes repartis un peu déçus, car nous avions le sentiment d’avoir le rythme pour marquer plus de points qu’avec la huitième place de Fernando et Esteban en dehors du top dix. Tout s’est joué sur la gestion des pneumatiques, qui a eu un impact très différent selon les équipes, voire entre les pilotes d’une même écurie. La course d’Esteban était plus ou moins terminée avec l’important grainage ayant compromis son premier relais tandis que Fernando a marché sur des œufs dès le départ avec ses gommes medium avant de maintenir ses hards en vie pour remonter et se battre pour la sixième position. Il a clairement pris confiance dans la voiture et il retrouve un très haut niveau de compétitivité.

Quels sont les principaux défis de Spielberg ?

L’Autriche est un circuit court avec seulement neuf virages, d’où des écarts très faibles en qualifications et chaque centième de seconde peut faire une immense différence. Une grande partie du tour est négociée à plein régime avec la plupart des secteurs avalés à des vitesses moyennes ou élevées. Les gros vibreurs peuvent être sévères sur la carrosserie et les suspensions. En plus de tout cela, la piste est un peu plus exigeante pour les pneus qu’en France, donc il faudra se méfier de cela après dimanche dernier.

Nous avons déjà vu que la météo à cette période de l’année pouvait être difficile à prévoir en Autriche. Il s’agit généralement de l’une des courses les plus chaudes du calendrier, mais les orages sont fréquents. L’an passé, nous avions eu des qualifications sous la pluie, donc nous surveillerons attentivement les radars tout au long de la semaine.

Quelles sont les attentes de l’équipe pour ce week-end ?

Ce n’était pas le tracé le plus favorable à l’écurie historiquement, mais nous avons corrigé nombre de nos anciens problèmes l’an dernier et ce n’est plus un circuit que nous craignons. Nous sommes déterminés à construire sur le rythme prometteur affiché en France pour retrouver nos deux voitures en Q3 et dans les points.

Alpine F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less