Alpine F1 : Fry est impatient d’étudier les autres monoplaces 2022

"Lors des tests, on va énormément apprendre"

Recherche

Par Emmanuel Touzot

21 février 2022 - 21:17
Alpine F1 : Fry est impatient d'étud

Pat Fry, directeur de la technologie chez Alpine F1, entame avec l’A522 produite à Enstone (châssis) et Viry (moteur), une nouvelle ère de la F1.

Il lui est bien difficile de dire qui a eu raison ou tort à ce stade, sans avoir vu les monoplaces en piste, d’autant plus que les changements par rapport aux monoplace précédentes sont draconiens.

"Ce ne sont pas uniquement les formes des voitures qui changent, mais la technicalité des règles est bien plus compliquée, donc tout le monde cherche comment exploiter les formulations du règlement," explique Fry.

"Les changements principaux sont que les F1 sont passées de voitures normales à voitures à effet de sol. Le plancher sera bien plus proche du sol, on se concentre sur la stabilité du flux aérodynamique, et ce sera les clés que nous devrons apprendre."

"On a un nouveau bloc propulseur cette année, on a travaillé le plus dur possible car tout est verrouillé pendant plusieurs années. Il y a eu de gros efforts pour qu’il soit prêt cette année. Il y a eu une bonne coopération entre Enstone et Viry pour tirer le maximum du potentiel de la voiture et améliorer le moteur."

Composer avec un flux d’air plus instable

Comment s’orienter rapidement vers les bonnes solutions alors ? Fry admet qu’il faudra apprendre de l’A522 mais aussi mettre en place les bonnes organisations de travail en répercussion.

"Le principal pour optimiser la performance est aérodynamique et sur la compréhension du fonctionnement de la voiture. Une partie de mon travail est de rendre l’équipe meilleure pour l’avenir. On n’investit pas seulement sur ce qu’est la voiture, mais aussi sur comment améliorer l’équipe."

"L’équipe se base sur trois choses : les gens, les outils et les méthodologies que l’on utilise pour créer et développer une voiture. Tout doit fonctionner ensemble et c’est une lutte constante pour faire au mieux."

"Il faut un esprit ouvert. Les règles ont été écrites avec un concept aéro en main, mais il faut mieux comprendre car les voitures seront plus proches du sol, et le flux d’air sera plus instable à certains moments. On doit mieux comprendre cela."

"Avec cet ensemble de règles, il y a beaucoup de mesures pour la sécurité, ce qui est fantastique. Les charges ont grandement augmenté sur le châssis, et nous avons beaucoup plus de poids. Ce sera un grand défi de se rapprocher de la limite minimale de poids, et on essaie d’économiser chaque gramme possible."

Dix F1, dix "options" techniques différentes

La piste et le chronomètre ne mentent jamais et ce sera pour Pat Fry le juge de paix final pour savoir quels seront les domaines de forces et de faiblesses de cette première Alpine de la génération 2022-2025. Et elle est différente elle aussi des neuf autres monoplaces.

"Lors des tests, on va énormément apprendre, nous avons une idée de ce que signifie ce règlement technique, et nous allons découvrir neuf autres options qui en découlent. On essaiera de prendre les meilleurs morceaux, on travaille dans notre soufflerie et on va avoir le luxe de voir le résultat de neuf autres."

"Il va y avoir de gros progrès en performance, et aussi, la voiture que l’on verra aux premiers tests aura de grosses évolutions avant la deuxième semaine et le premier Grand Prix. La guerre du développement est déjà en route."

"Nous allons analyser les autres voitures. On sait que l’on va voir beaucoup d’autres formes, d’autres solutions, mais on sait qu’au fil du temps, ça deviendra plus proche."

"Lors du développement, vous arrivez à un croisement et vous choisissez un côté, les autres en choisissent un autre. Nous sommes intéressés de voir comment les autres auront choisi et développé des solutions que nous avons décidé d’écarter."

"C’est génial de voir les autres solutions, on voit ce qu’on a fait, on voit les résultats, mais c’est très intéressant de voir comment d’autres groupes d’ingénieurs ont résolu le même problème. C’est vraiment amusant, et c’est ce qui rend les tests et les premières courses palpitants."

Alpine F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos