Formule 1

Alpine F1 devrait activer son option sur Ocon et repousse l’hypothèse Gasly

Alonso sera aussi conservé

Recherche

Par Alexandre C.

20 mai 2021 - 16:39
Alpine F1 devrait activer son (...)

Dans de récentes déclarations, Toto Wolff a fait l’éloge d’Esteban Ocon, en rappelant aussi, pour 2022, que le Français était toujours un pilote du giron Mercedes ; cependant Wolff a aussi précisé que si Alpine voulait garder Ocon, l’équipe française aurait la priorité.

Que va faire alors Alpine ? Activer son option sur Ocon ? Cela semble être l’option privilégiée. C’est Laurent Rossi, le PDG d’Alpine, qui a donné des indications sur la prolongation de l’ancien de Force India dans le paddock de Monaco ce jeudi…

« C’est quelque chose que nous envisageons. Esteban fait tout pour que j’envisage de le garder dans l’équipe. Je serais négligent si je n’y pensais pas. »

« En ce moment, nous sommes déjà engagés dans certaines conversations avec son agent, son équipe de management, Mercedes en général. »

« Esteban est un pilote formidable, donc je suis heureux d’avoir ce type de problème - qui n’en est pas un en fait ! »

Et si Alpine profitait de l’incertitude de la situation de Pierre Gasly, dans le giron Red Bull, pour aligner un line-up 100 % français l’an prochain ? Ce serait une belle opération de communication même si Ocon et Gaasly ne sont pas les meilleurs amis du monde...

Mais Rossi veut rassurer Fernando Alonso : a priori, le line-up d’Alpine sera le même l’an prochain.

« Nous ne regardons aucun pilote pour l’année prochaine. Parce qu’en ce moment, je considère évidemment Esteban comme nous l’avons mentionné plus tôt, et Fernando est ici l’année prochaine avec nous. Donc si nous voulons continuer sur la lancée que nous avons, nous dévons procéder ainsi. »

« Pierre est évidemment un grand pilote de valeur, mais pour le moment, ce n’est pas sur la table, je dirais. »

Plus tôt dans la semaine, Marcin Budkowski, directeur exécutif d’Alpine, avait aussi fait l’éloge de la progression d’Ocon.

« Il s’est amélioré tout au long de l’année dernière, et il se rapprochait de plus en plus de Daniel en qualifications. La confiance est une chose - la confiance dans l’équipe, la confiance en lui-même. Le podium de Sakhir l’an dernier l’a aidé. »

« Il a fait beaucoup de travail pendant l’hiver. C’est un pilote qui s’est nettement amélioré, et vous pouvez le voir dans la façon dont il aborde les séances. Nous avons fait des changements dans son équipe d’ingénieurs de course, nous avons changé son ingénieur de course pendant l’hiver [Josh Peckett a remplacé Mark Slade dans ce rôle]. Il s’entend mieux avec son ingénieur de course et son équipe en général. »

« C’est génial, parce qu’il peut travailler de manière beaucoup plus constructive que l’année dernière. Et puis c’est la confiance, ça se construit, surtout pour le tour rapide de qualifications, qui vous demande vraiment beaucoup. Donc si vous devez tout mettre ensemble et que vous avez besoin de cette sorte d’osmose avec la voiture et l’équipe, cela fait une différence. »

Alpine F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less