Alpine F1 : Des ’risques’ qui ont amené de la performance

Le moteur de l’A522 a été développé jusqu’au dernier moment

Recherche

Par Emmanuel Touzot

7 décembre 2022 - 12:23
Alpine F1 : Des 'risques' (...)

Alpine F1 a fait des progrès impressionnants au niveau du moteur en 2022, malgré une fiabilité encore perfectible. Bruno Famin, le directeur exécutif de l’équipe, explique que la structure a pris des risques pour ce bloc propulseur, et il détaille lesquels.

"Le risque que nous avons pris est d’essayer de développer le moteur le plus tard possible et de ne pas faire le processus de validation complet que nous aurions pu faire normalement" a déclaré Famin.

"Nous voulions vraiment pousser jusqu’au tout dernier moment, et parfois un peu trop tard parce que nous avons eu quelques problèmes. Mais nous voulions vraiment pousser le maximum du côté du développement."

"Nous avons même apporté des modifications à notre moteur très tard avant le début de la saison. C’est ainsi que nous avons pris des risques car je pense que notre stratégie était claire. Il s’agissait de revenir dans la bataille en termes d’unité de puissance et nous y sommes parvenus."

Des "compromis" limités sur le moteur

Famin explique comment Alpine a travaillé en synergie entre Enstone et Viry, pour développer un châssis et un moteur qui soient les plus efficaces possibles ensemble : "C’est une preuve de la façon dont nous travaillons maintenant avec Enstone et Viry."

"Nous n’avons pas travaillé sur l’unité de puissance elle-même, nous avons travaillé sur la performance de la voiture. Bien sûr, la performance de l’unité de puissance est très importante. Mais si nous pouvons avoir un gain sur l’aéro, sur le châssis, en faisant quelques compromis sur le côté moteur, nous l’avons fait."

"Nous avons beaucoup travaillé sur cela en termes d’intégration, en termes de poids, en termes de refroidissement. C’est vraiment le principal changement. C’est plus qu’un changement dans la philosophie technique, c’est un changement dans la façon de travailler avec Enstone, en fait."

Malgré quelques problèmes de fiabilité, Famin tire un bilan positif de la saison 2022 : "Nous sommes heureux, très heureux du résultat. C’est une saison positive car en termes de performance, nous avons vraiment comblé l’écart."

"Renault était parmi les différences les plus significatives entre les différentes unités de puissance sur la grille. Entre le meilleur et le pire, je pense que la différence a été divisée par trois ou quatre par rapport à l’année dernière. Nous sommes très heureux de cela."

Alpine F1 Team - Renault

Info Formule 1

Photos

Vidéos