Formule 1

Alpine F1 débute son week-end monégasque avec de nombreux tours

Pour le rythme, il faudra attendre samedi

Recherche

Par Olivier Ferret

20 mai 2021 - 17:49
Alpine F1 débute son week-end monégasque

Alpine F1 Team a mené sans heurt son programme d’essais jeudi lors du retour de la Formule 1 dans les rues de Monaco après deux ans d’absence.

Cela faisait depuis 2018, soit trois ans, qu’Esteban Ocon et Fernando Alonso n’avaient plus parcouru sur le circuit de 3,337 km tracé dans la Principauté. Leur programme du jour consistait donc à retrouver le rythme et leurs marques face aux défis d’une piste étroite, sinueuse et entourée de rails de sécurité.

Les deux pilotes commençaient les Essais Libres 1 en pneumatiques durs (C3). Fernando touchait le mur et endommageait son aileron avant dans le dernier enchaînement de virages à mi-séance. Après avoir ramené sa monoplace aux stands, aucun dégât n’était découvert sur la suspension avant gauche de son A521 et l’Espagnol pouvait reprendre sa journée avec les gommes médiums (C4).

En EL2, les deux hommes bouclaient leurs premiers tours en médiums avant de chausser les tendres (C5) pour la première fois de la semaine. Les deux voitures terminaient leurs essais du jeudi avec une forte charge d’essence, Esteban en pneus tendres et Fernando en médiums.

"La journée d’essais s’est très bien déroulée en ce qui concerne notre programme, à savoir comprendre la voiture, trouver le bon rythme et identifier d’éventuels problèmes," note Esteban Ocon.

"Nous n’avons pas eu toutes nos réponses, mais nous passerons en revue et analyserons les données ce soir et demain en l’absence de roulage. Nous travaillerons dur pour aller chercher les dixièmes qui nous manquent actuellement. Il y en aura aussi un peu plus à venir de mon côté quand je serai davantage à la limite. C’était agréable de voir des fans autour du circuit et de ressentir à nouveau leur soutien. Cela ressemble vraiment au monde d’avant et c’est motivant lorsque nous sommes au volant."

"C’était une journée intense comme le jeudi l’est toujours à Monaco," poursuit Fernando Alonso.

"Je pense que nous avons fait du bon travail avec soixante-quatre tours au total et une confiance renforcée au volant. C’est extrêmement utile à Monaco, donc j’en suis ravi. Il y a beaucoup de choses à analyser comme nous avons essayé de nouvelles évolutions, mais nous nous pencherons dessus ce soir et demain afin d’être fin prêts pour les qualifications. La gestion du trafic sera difficile et nous avons vu tant le matin que l’après-midi à quel point il est compliqué d’obtenir un tour clair ici. La gestion de cet élément pourrait être la clé pour obtenir une bonne position sur la grille."

Davide Brivio, directeur de la compétition, ne s’alarme pas pour l’instant du rythme de ses pilotes, hors du top lors des Libres 1 et 2.

"Nous avons couvert beaucoup de tours aujourd’hui et nous avons récolté une bonne quantité de données à travers les deux séances. Nous avons essayé de petites évolutions mineures ce matin et nous avons ajusté les choses en EL2, où nous avons vu des signes de progrès. Nous devons analyser nos données ce soir et demain pour découvrir ce que nous pouvons encore améliorer et faire mieux avant des qualifications essentielles à Monaco comme nous le savons tous. Ce sera encore plus difficile samedi, mais tout le monde est logé à la même enseigne, donc nous nous focaliserons sur la meilleure préparation possible de nos voitures et de nos pilotes."

Alpine F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less