Formule 1

Alpine F1 aura des évolutions ’conséquentes’ à Imola

L’équipe veut inscrire ses premiers points

Recherche

Par Emmanuel Touzot

6 avril 2021 - 10:23
Alpine F1 aura des évolutions ’conséquent

Alpine F1 n’a pas fait le début de saison espéré à Bahreïn, en étant une des quatre équipes à ne pas inscrire de points. Le team français veut corriger cela au plus vite et apportera des évolutions sur l’arrière de sa voiture dès Imola, comme le confirme le directeur sportif Marcin Budkowski.

"Il y a une zone qui a changé dans le règlement, qui est une zone de développement pour le moment" note Budkowski. "C’est le côté de notre fond plat et le diffuseur. Nous avons travaillé dessus lors des tests, nous avons travaillé à Bahreïn, et il y aura du travail durant les prochaines courses, comme pour tout le monde."

"C’est une zone qui va changer. Nous aurons un ensemble conséquent d’évolutions pour Imola, donc nous aurons de nouvelles pièces et plus de performance avec la voiture à Imola. Et en général, dans les premières courses de la saison, nous aurons de nouvelles pièces."

Budkowski note que l’A521 est moins rapide sur piste très chaude que lors des séances plus fraîches. L’équipe a remarqué cela à Bahreïn, ce qui ne devrait pas poser de problème au printemps, notamment à Imola, mais pourrait causer quelques troubles à moyen terme.

"Nous avons un peu de travail pour comprendre pourquoi nous sommes apparemment moins compétitifs lors des séances chaudes que lors des séances du soir. Ce qui, à mon avis, ne sera pas un problème à Imola ou au Portugal, mais qui pourrait le devenir pendant les mois d’été."

"Nous étions assez satisfaits de la voiture lors des essais hivernaux, mais il est juste de dire que nous en étions moins satisfaits lors des séances chaudes. Les EL1 et EL3 ont été plus difficiles pour nous et nous sommes revenus à un niveau de compétitivité plus représentatif lors des séances du soir, les EL2 et qualifications."

"La température a été assez extrême. Il faisait plus chaud que pendant les essais. Vers le début de la troisième séance d’essais, il faisait 38 degrés dans l’air, et 47° sur la piste, c’était beaucoup plus chaud que lors des tests hivernaux, deux semaines auparavant."

Budkowski chiffre enfin le retard d’Alpine F1 Team sur ses rivales directes que sont notamment McLaren et Ferrari, en lutte pour la troisième place du championnat : "Il nous manque environ deux ou trois dixièmes pour nous battre avec ceux avec qui nous voulions nous battre."

Alpine F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less