Formule 1

Alpine F1 : Alonso veut être ’régulièrement dans le top 5’ en 2022

"De plus gros objectifs" avec le nouveau règlement

Recherche

Par Emmanuel Touzot

31 août 2021 - 08:42
Alpine F1 : Alonso veut être ’régulièreme

Fernando Alonso a effectué un retour remarqué en Formule 1 cette saison avec Alpine F1 Team. L’Espagnol est revenu dans le rythme, et a pu ainsi signer de bons résultats, notamment sa quatrième place en Hongrie, mais aussi une sixième position à Bakou et une septième à Silverstone.

A l’aise au volant, Alonso a d’ores et déjà confirmé sa prolongation pour une saison supplémentaire en 2022, où Alpine essaiera de se rapprocher des équipes de pointe avec lui et Esteban Ocon.

Interrogé sur la suite de sa carrière, et notamment s’il se voyait la terminer avec Alpine ou relever un autre défi en F1 après, l’Espagnol a assuré qu’il ne pensait qu’à la nouvelle réglementation.

"Pour le moment, je ne me concentre que sur l’an prochain, sur l’énorme défi qu’offrent les nouvelles règles" a répondu Alonso à Nextgen-Auto.com. "Je veux essayer d’être compétitif, et tant que je peux être compétitif au chronomètre, tant qu’il dit que je suis rapide, et tant que je prends du plaisir, je travaillerai pour rester en F1."

"J’espère que l’on pourra se battre pour le championnat dans le futur. L’objectif d’Alpine l’an prochain est d’avoir de plus gros objectifs, plus importants, car on a la possibilité avec les nouvelles règles de viser de meilleures choses."

"Cette année, on est en position de lutter pour la Q3 et les points, pour des top 10, mais nous voulons plus que ça. Nous voulons être régulièrement dans le top 5, et nous pensons que nous aurons cette possibilité avec le nouveau règlement, comme tout le monde."

"C’est un nouveau livre pour tout le monde, nous verrons ce que l’on pourra faire. C’est la seule chose à laquelle je pense actuellement, je n’ai pas de plan pour le futur, je ne pense qu’à la Formule 1, mais on verra si je dois choisir d’autres chemins passionnants."

Il n’a pas encore essayé l’Alpine de 2022

Le double champion du monde n’a pas encore pu tester le modèle 2022 dans le simulateur d’Alpine F1 Team. Il précise que l’équipe travaille d’arrache-pied et qu’il ne reste que très peu de personnes s’occupant encore du projet actuel de l’A521.

"Je n’ai pas pu rouler avec la voiture, je sais que l’équipe met beaucoup d’efforts dans le projet 2022, il y a de plus en plus de gens dédiés sur la voiture 2022, et on commence à oublier la deuxième partie de saison 2021 en un sens, comme le font la plupart des équipes."

Outre une bonne conception de la monoplace, les premières phases de développement seront cruciales : "Je pense que l’on peut commencer avec une bonne voiture, 2022 marque un gros changement de règlement avec une nouvelle approche pour tout le monde."

"Les premiers mois, ce sera intéressant pour tout le monde car on découvrira les nouvelles philosophies et nouvelles idées des équipes, et c’est une manière très rapide de développer la voiture lors des premiers mois. Nous devrons être prêts et affûtés, et le travail sera intense entre maintenant et février."

Bien sûr, Alonso n’oublie pas sa suite de carrière, après la Formule 1. Il a déjà plusieurs pistes pour le jour où il quittera de nouveau le peloton de la F1 : "Je suis tombé amoureux du Dakar et des 24 Heures du Mans, que j’ai faits ces dernières années."

"Je serais heureux de recommencer. J’aime les 24 Heures du Mans, mais j’aime aussi l’Indy et le Dakar. Mais mon esprit est concentré sur la F1 et je ne peux pas m’imaginer ailleurs pour le moment."

Alpine F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less