Alpine F1 affirme comprendre et contrôler le marsouinage de l’A522

Alonso était très satisfait à l’issue des essais de Bahreïn

Recherche

Par Paul Gombeaud

14 mars 2022 - 16:59
Alpine F1 affirme comprendre et (...)

Si les essais de Barcelone n’avaient pas été extraordinaires pour Alpine F1, l’écurie française a visiblement fait un grand pas en avant durant ceux de Bahreïn, et le sourire affiché par Fernando Alonso devant les caméras à l’issue de la dernière journée n’est peut-être pas anodin.

Et en effet, il semblerait que l’équipe soit parvenue à régler définitivement le problème de marsouinage de l’A522 là où d’autres en souffrent encore fortement.

Le directeur sportif d’Alpine F1, Alan Permane, nous explique ainsi qu’une solution aurait été trouvée lors des deux ultimes journées d’essais de Bahreïn pour que ce phénomène qui fait rebondir les voitures en ligne droite soit compris et contrôlé.

"Nous n’avions pas été en mesure de créer une bonne dynamique lors de la première journées de tests de Bahreïn, mais ce fut le cas lors des deux dernières," a déclaré Permane.

"Le samedi notamment, nous avons été en mesure de progresser sur nos réglages et nous pouvons ainsi activer ou désactiver le marsouinage quand nous le souhaitons. Nous savons pourquoi il a lieu et comment l’arrêter, et nous savons à quel moment il nous rend plus rapides ou plus lents. Si vous regardez les autres voitures, Ferrari en est encore affectée parfois. Nous avons joué avec les suspensions, l’aspiration etc. Et nous sommes significativement meilleurs."

"Nous n’étions pas trop inquiets, la performance était là et nous sommes heureux. Je ne suis pas sûr qu’on nous ait crus, mais nous n’avons jamais paniqué. Rien n’a changé. Je ne connais toujours pas la hiérarchie de la grille de départ, mais je sais où nous en sommes."

Alonso est heureux : ’Wow, cette voiture est rapide !

Si le temps effectué par Alonso lors de cette ultime journée était pratiquement une seconde plus lent que celui de Verstappen, Permane affirme que l’A522 était chargée en essence.

"Fernando n’était toujours pas pleinement satisfait, il voulait aller plus vite et voyait des problèmes sur la voiture. Il est bien plus heureux désormais. Il était chargé en essence la plupart du temps ce jour-là, et une fois chaussé des pneus C3 il a senti que la voiture était rapide et a dit : ’Wow, cette voiture est rapide.’ Il était heureux, il pouvait voir que la voiture était performante."

"Nous n’avions pas autant d’essence qu’en qualifications, il y en avait un peu plus. Lorsque vous vous habituez à ce niveau de grip et de vitesse, vous rencontrez de nouveaux problèmes. Je ne dirais pas que nos pilotes sont en extase et qu’ils s’attendent à être en pole position, mais j’espère que nous nous battrons en Q3."

Permane a également confirmé que l’A522 serait équipée d’un nouveau plancher lors du Grand Prix de Bahreïn.

"Nous aurons des évolutions à Bahreïn, dont le plancher. Il y a un plan pour la quatrième ou cinquième course où de grandes améliorations arriveront. Mais je suis sûr que nous aurons des nouveautés à chaque course."

Alpine F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos