Alpine F1 : A nous d’être au niveau de Fernando Alonso

Des soucis qui coûtent cher à la longue

Recherche

Par Olivier Ferret

15 juillet 2022 - 08:53
Alpine F1 : A nous d'être au (...)

Otmar Szafnauer a démenti les suggestions selon lesquelles Alpine n’est pas en mesure d’être au niveau de Fernando Alonso, affirmant qu’il y a "plusieurs raisons" pour lesquelles il a perdu des points.

Alonso a marqué un seul point lors du week-end du Grand Prix d’Autriche à cause de nouveaux problèmes de fiabilité. Alonso s’est qualifié neuvième pour la course sprint mais un problème électronique avec son A522 l’a empêché de prendre le départ sur la grille.

En tant que tel, il a commencé le Grand Prix de dimanche depuis la dernière ligne de la grille, l’Espagnol s’est frayé un chemin jusqu’à la sixième place avant de devoir faire un double arrêt au stand en raison d’un problème de roue.

On peut se demander si Alpine le laissé tomber, ce que le patron de l’équipe, Szafnauer, n’a pas tardé à nier.

"Ce n’est pas que nous laissons tomber Fernando, il y a plusieurs raisons pour lesquelles il n’a pas marqué autant de points. Je me souviens du cas de Mick Schumacher, une touchette a fait un trou dans le ponton. Sa défense au Canada contre Bottas lui a coûté une pénalité, tout comme à Miami. Et il y a eu pas mal de pannes. Mais l’équipe a toujours fait au mieux pour le servir."

"Des choses comme ce qui s’est passé samedi avant le sprint peuvent arriver à n’importe qui. Ce n’est pas un problème Alpine. Nous ne savons pas ce qui a causé le problème, mais tout indique qu’il s’agissait d’un problème avec l’unité de contrôle, qui est une pièce que nous n’avons pas conçue, mais que nous avons achetée."

"En panne sur une Alpine à cause de notre installation ? J’en doute. Mais nous devons comprendre ce qui s’est passé. Nous devons résoudre tous les petits problèmes, pour qu’ils ne réapparaissent pas dans la voiture. Mais vous ne savez jamais quelle sera la prochaine étape, car sinon, ce serait déjà résolu."

Le patron de l’équipe pense que son pilote est en fait "content" de la voiture qu’Alpine lui a donnée pour courir.

"Il a été satisfait de la voiture pendant plusieurs Grands Prix, ce n’est pas quelque chose qui arrive soudainement. La septième place de Fernando était assurée et la sixième était possible (avant le double arrêt), mais la voiture a du rythme. Quand une voiture a du rythme, vous pouvez vous permettre ces choses."

"Je n’ai jamais travaillé avec Fernando dans le passé, c’est ma première année, mais d’après ce que je vois, il aime toujours la course et il aime la F1. Dans la vie, en général, vous êtes heureux quand vous êtes au-dessus de vos attentes. Si vos attentes sont réalistes et que vous les dépassez, vous finirez par être heureux. Pas seulement Fernando, nous tous. Fernando est toujours là, au niveau. A nous de l’être."

Alpine F1 Team - Renault

Info Formule 1

Photos

Vidéos