Formule 1

Alpine F1 a connu un vendredi délicat sur le Circuit des Amériques

Pas mal de problèmes dans le garage du team français

Recherche

Par Olivier Ferret

23 octobre 2021 - 00:59
Alpine F1 a connu un vendredi délicat

Alpine F1 Team a bouclé les premiers essais du Grand Prix des États-Unis aux portes du top dix après un vendredi loin d’être simple sur le Circuit des Amériques à Austin.

Pour leur retour au Texas pour la première fois depuis 2018, Fernando Alonso et Esteban Ocon terminaient tout près du top dix dans les deux séances d’essais disputées dans la torpeur du tracé long de 5,513 km.

Dans la première session, Fernando voyait son roulage être écourté en raison d’un problème opérationnel rencontré dès sa sortie du box. Une fois la voiture récupérée et vérifiée, l’Espagnol reprenait le volant à moins de vingt minutes du damier et finissait quinzième avec un temps de piste limité.

De l’autre côté du garage, Esteban connaissait une matinée sans encombre. Chaussé de pneus tendres (C4), le Français se classait au douzième rang avec un meilleur tour en 1’36’’970.

En Essais Libres 2, Fernando passait les médiums (C3) et les tendres contre les durs (C2) et les tendres pour Esteban. Dans les derniers instants, Fernando effleurait les barrières de sécurité en sortant légèrement large dans l’avant-dernier virage, mais il parvenait à ramener l’A521 n°14 aux stands sans souci.

« Ce n’était pas notre journée la plus simple. Nous avons eu un problème en EL1, mais nos mécaniciens l’ont résolu très rapidement et cela nous a permis de rouler un peu. Le circuit est assez exigeant entre la surface bosselée et les conditions de piste. J’ai effleuré les barrières de sécurité en fin de séance et cela souligne à quel point c’est difficile. Il est dur de savoir où nous nous situons sur la feuille de temps, mais il y a assurément du travail à faire ce soir. Voyons ce que nous pouvons faire demain en espérant une journée un peu plus fluide. »

En parallèle, Esteban terminait onzième en 1’36’’158, deux places et deux dixièmes de secondes devant Fernando, treizième en 1’36’’376.

« C’était comme découvrir un circuit totalement différent de celui que j’avais connu en 2018. Il y a beaucoup plus de bosses et de poussière ainsi que de nouvelles règles sur les limites de la piste par endroits. C’était donc un défi intéressant. Nous avons amélioré la voiture entre les séances et il nous reste des domaines sur lesquels plancher. Ce n’est ni parfait ni là où nous voulons être, mais nous pouvons travailler d’ici demain avant de voir ce que nous pouvons viser. C’était sympa d’essayer la caméra intégrée dans le casque aujourd’hui. Les images sont incroyables et elles retranscrivent vraiment ce que l’on ressent au volant d’une Formule 1. C’est fantastique d’avoir cette technologie disponible. Seuls vingt pilotes ont ce point de vue et nous pouvons désormais en partager un aperçu avec le monde entier ! »

Davide Brivio, directeur de la compétition, le reconnait : « Ce vendredi n’était pas le meilleur de notre saison. C’était plus compliqué que d’habitude, surtout pour Fernando. Nous avons rencontré un souci rapidement résolu et sans aucun dommage physique sur la monoplace en EL1 avant qu’il ne touche légèrement le mur au dix-neuvième virage vers la fin des EL2. Il a donc perdu du temps de piste aujourd’hui, mais c’était une journée plus productive pour Esteban. Nous allons maintenant essayer d’utiliser toutes les informations que nous avons collectivement pour progresser d’ici demain. Il y avait des discussions avant le week-end sur les bosses ici. C’est un problème, mais les pilotes tentent de s’adapter avec la voiture. Nous avons hâte d’être à demain tout en continuant de travailler et en visant davantage de progrès. »

Alpine F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less