Alpine F1 a changé de philosophie pour concevoir son moteur

Rossi relativise les problèmes qu’on lui prête

Recherche

Par Emmanuel Touzot

21 février 2022 - 10:37
Alpine F1 a changé de philosophie (...)

Laurent Rossi, le PDG d’Alpine F1, a précisé la volonté pour son équipe de recruter Otmar Szafnauer. Il confirme que l’objectif était bel et bien d’avoir une structure de gestion plus simple, après le départ de Marcin Budkowski et le changement de poste de Davide Brivio.

"Il est clair qu’un profil comme celui d’Otmar était nécessaire pour la direction technique et opérationnelle entre Enstone, Viry et la piste" a déclaré Rossi. "Ce sera une saison beaucoup plus critique. Otmar a un profil fédérateur et rassembleur, et était le grand maillon manquant."

"L’équipe a stagné et je pense que nous étions sur une pente presque négative. Je pense que nous atteignions un bon niveau de performance en tant que meilleurs des autres, mais ce n’est pas ce dont nous avons besoin pour avancer vers les prochains défis."

Une rumeur lie Alpine au Real Madrid, le constructeur étant envisagé comme sponsor de l’équipe française. Mais Rossi la repousse, expliquant que ce serait plutôt le club de football qui pourrait être sponsor : "Je ne pense pas qu’Alpine ait assez d’argent pour sponsoriser le Real Madrid. Si un accord est trouvé, nous peindrons la voiture en blanc."

La fiabilité n’est plus une priorité sur la performance

Rossi explique que le nouveau moteur Renault a été conçu avec moins de priorité sur la fiabilité. L’équipe est consciente qu’il pourrait y avoir des risques de casse, mais a souhaité s’assurer un moteur puissant. Et celui-ci a déjà énormément roulé.

"L’approche dans le passé était de préférer baisser un peu la performance moteur lorsque nous savions que nous avions atteint le sommet, plutôt qu’un moteur plus fiable qui n’était pas assez rapide."

"Nous allons procéder différemment maintenant et la bonne nouvelle est que nous avons déjà fait des milliers de kilomètres au banc d’essai avec ce nouveau moteur ces dernières semaines. Cela change vraiment la donne pour nous."

Le moteur a été entièrement repensé. Quand je dis tout neuf c’est même dans le concept. Premièrement, c’est le turbo divisé, mais ce n’est qu’un des éléments visibles qui va le rendre plus compact, nous permettre de le rapprocher du pilote, et donc de changer le centre de gravité de la voiture."

"Il est plus léger et capable de fonctionner dans une gamme beaucoup plus large de conditions, de températures et de pressions. C’est donc vraiment un changement de niveau pour nous. Et j’espère que cela nous permettra de rattraper notre retard et de combler l’écart avec les meilleurs."

Un point sur les rumeurs de gros problèmes moteur

Des rumeurs ont fait état de problèmes de développement du bloc propulseur, mais Rossi assure que ce n’est plus le cas. Il ne cache toutefois pas que certaines phases du développement ont été compliquées.

"C’est soit la fiabilité, soit la performance, car vous avez généralement du mal à avoir les deux tout de suite. Donc il faut savoir où pousser."

"Au cours de l’année de développement, nous avons connu quelques moments où la fiabilité n’était pas là, mais c’est notre choix car le seul levier que nous aurons à notre disposition cette année, après le gel, c’est la fiabilité."

"Alors j’ai dit à l’équipe : vous poussez loin les limites et je m’en fiche. Je préférerais réduire les performances, mais en sachant que j’ai atteint le sommet des performances que je peux obtenir, plutôt que d’être fiable et de me sentir à l’aise avec un moteur fiable qui ne fournit pas de performances."

"C’était d’ailleurs l’approche du passé. Nous avons donc poussé dans l’autre sens. Et la bonne nouvelle, c’est que nous avons parcouru des milliers de kilomètres avec ce nouveau PU ces dernières semaines."

Alpine F1 présentera ce soir vers 18h30 son A522, à suivre en direct, en vidéo, infos et photos, sur Nextgen-Auto.com.

Alpine F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos