Formule 1

Alpine confirme les cinq pilotes de l’Alpine Academy pour 2021

Zhou et Lundgaard rempilent chez UNI-Virtuosi et ART GP

Recherche

Par Emmanuel Touzot

10 février 2021 - 13:33
Alpine confirme les cinq pilotes de (...)

L’Alpine Academy, qui prend logiquement la suite de la Renault Sport Academy avec le changement de stratégie du Groupe Renault, a annoncé les cinq pilotes qu’elle soutiendra pour la saison 2020.

Christian Lundgaard, Guanyu Zhou et Oscar Piastri seront en F2, respectivement avec ART Grand Prix, UNI-Virtuosi et Prema, et auront chacun des objectifs différents. Pour Lundgaard et Zhou, c’est la confirmation de leur destination, qui n’était pas encore officialisée.

"Zhou sera chez UNI-Virtuosi, on espère qu’il sera plus régulier et qu’il progressera après une première saison marquée par des podiums. On pense que c’est le bon moment pour qu’il aille chercher le titre" a déclaré le directeur de l’académie, Miza Sharizman.

"Il a eu une très bonne saison de débutant en 2019, et l’on attendait mieux de sa part en 2020, mais passer du podium à la victoire a été une grande aide pour lui et pour qu’il prenne confiance."

Sharizman fixe donc des objectifs de titre au pilote chinois, qui jouera certainement sa dernière carte avec l’académie en 2021, mais veut la même chose de la part de Christian Lundgaard, qui sera dans sa deuxième saison avec ART Grand Prix en 2020.

"Christian est pour l’instant le pilote qui a le plus de temps passé dans l’académie. L’an dernier il y a eu un manque d’adaptation de la F3 à la F2 mais il a aussi eu quelques moments de brillance."

"Cette année sera importante pour Christian car c’est la première fois de sa carrière qu’il disputera une deuxième saison dans un championnat. Avec ART Grand Prix, il sera dans une bonne position pour viser le titre, comme Zhou."

Enfin, il fixe fort logiquement des objectifs plus bas pour Oscar Piastri, qui passera de la F3, où il a été titré en 2020, à la Formule 2. Il s’attend à une saison intéressante pour l’Australien : "C’est un défi excitant pour Oscar."

"Il a montré sa vision et sa gestion de la course en F3 et est allé chercher le titre pour sa première année. En F2, on pense que la continuité de son association avec Prema lui donnera un avantage, d’autant qu’il prendra le volant occupé en 2020 par le champion."

Zhou admet lui-même que sa deuxième saison en Formule 2 fut décevante, et ne veut pas viser autre chose que la lutte pour le titre en 2021 : "Ce sera ma troisième saison en F2 et je veux être un candidat au titre."

"La saison dernière a été difficile, on a eu beaucoup de problèmes techniques et terminé la saison au sixième rang. On a commencé beaucoup de courses du fond de grille l’an dernier."

"Cette année, j’espère pouvoir profiter de la continuité avec la même équipe, dans laquelle je suis depuis trois ans, pour viser le titre. Je veux être plus régulier et viser le top 5 à chaque course."

"La clé sera d’être régulier chaque week-end, dès les essais libres, et jusqu’à la fin du week-end. Il faudra que je travaille avec mon équipe, et que je marque le maximum de points chaque week-end. Il y aura de bons moments et des plus difficiles, mais il faudra trouver les meilleurs compromis."

Lundgaard veut lui aussi améliorer sa régularité en priorité, et pense qu’il visera le titre s’il y parvient : "C’était des montagnes russes, on a eu un début difficile et un milieu de saison plus simple, mais nous voulons améliorer cette régularité."

"Nous voulons tirer le maximum de la voiture et je suis heureux d’avoir une deuxième chance avec l’équipe. De manière évidente, c’est la régularité. On a eu deux week-ends dans la saison où l’on n’a pas marqué de points et c’est ce qu’on doit améliorer. Même dans nos pires week-ends, on doit inscrire des points."

Il est heureux du chemin accompli avec l’académie : "Je suis un des rares pilotes à avoir piloté une F1, et je sais que je n’aurais pas fait ça, du moins pas à mon âge, sans l’académie. Et passer de Renault à Alpine sera un défi en soi, il y a beaucoup de choses qui se passent en coulisses."

"Pour moi, c’est l’endroit parfait où me trouver, je travaille avec des personnes géniales et grâce au soutien énorme qu’ils me donnent, j’ai progressé en tant que personne et en tant que pilote."

Piastri espère avant tout se rapprocher de Robert Shwartzman, son équipier chez Prema, lors de sa première saison. Le Russe sera un des favoris pour le titre, et son nouvel équipier sait que s’en rapprocher sera une bonne nouvelle.

"Je ne me suis pas fixé d’objectifs précis, j’aurai un équipier très fort avec moi, et je pense qu’il va jouer le titre cette année. Donc si je réussis à me porter à son niveau, je pourrai surement être proche de la lutte pour le titre" explique Piastri.

"J’aimerais avoir au moins une pole position et une victoire. J’ai remporté des victoires en F3 mais je n’ai jamais signé de pole position. Ce serait quelque chose de bien, mais je ne me fixe rien de spécifique."

"Les voitures sont plus lourdes, et d’autant plus car on doit embarquer une plus grande quantité de carburant puisque les courses sont plus longues. Et c’est aussi un grand pas en avant en termes de puissance."

"La gestion des pneus est aussi différente, je n’ai fait que trois journées d’essais à Bahreïn en fin de saison mais il était clair que les pneus revêtent une importance bien plus grande en Formule 2."

Les deux autres pilotes de l’Alpine Academy seront Caio Collet et Victor Martins, qui faisaient tous deux partie de la Renault Sport Academy la saison dernière. Les deux hommes courront en FIA F3 cette saison, et feront équipe chez MP Motorsport.

Alpine F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less