AlphaTauri : Tsunoda a franchi une étape importante cette saison

Le Japonais "se développe bien" mais a encore "beaucoup de travail"

Recherche

Par Paul Gombeaud

15 juillet 2022 - 12:09
AlphaTauri : Tsunoda a franchi une (...)

S’il a commis quelques erreurs lors des derniers Grands Prix disputés, Yuki Tsunoda affiche malgré tout une progression intéressante pour sa deuxième saison en Formule 1, alors que 2021 avait été très compliqué.

Le Japonais est notamment bien plus proche de son coéquipier Pierre Gasly cette année, tant en termes de performances en piste que de classement au championnat (16 points pour Gasly contre 11 à Tsunoda).

Ces beaux beaux progrès ont d’ailleurs été salués par Jody Egginton, le directeur technique d’AlphaTauri, qui voit lui aussi de grands changements comparé à l’année dernière.

"Il s’adapte à la Formule 1 et, même s’il y a eu un changement de règlements, sa manière de piloter la voiture évoluait déjà l’année dernière," a expliqué Egginton pour le podcast Beyond the Grid.

"Début 2021, il décrochait quelques bons résultats. Tout le monde se disait alors ’oh, Yuki est génial’. Mais, comme d’autres débutants avant lui, il a bien commencé avant de traverser une période plus compliquée."

"Il est passé par une phase où il avait perdu en confiance, il se remettait en question et s’interrogeait sur la voiture. Puis vers la fin de l’année dernière, il a passé un cap et comprenait comment sa voiture devait être configurée."

"Son pilotage a lui aussi évolué et cela lui offre davantage de choix de réglages. Je pense qu’il est désormais plus facile de configurer la voiture de Yuki que ça ne l’était à la mi-saison l’année passée."

"A l’époque, il ne savait pas ce qu’il voulait et sa confiance était affectée par ses crashs et ses erreurs. Il a traversé cette époque compliquée mais en est sorti plus fort. Il peut désormais dire exactement ce qu’il attend de la voiture, ce qui est une bonne chose."

"C’est une étape importante pour tout débutant, j’ai vu ça chez de nombreux pilotes qui avaient du talent mais les courses ne se déroulaient pas comme ils le souhaitaient : soit ils faisaient des erreurs stupides, soit ils souffraient d’un problème mécanique, et en fin de compte cela signifie qu’ils manquaient de kilométrage."

"Je pense que son parcours n’est pas différent de celui de nombreux autres débutants, mais les attentes sont plus grandes. Nous sommes une équipe solide du milieu de tableau et nous devons amener des résultats. C’est plus difficile pour lui que si nous étions en fond de peloton, il pourrait apprendre tranquillement comment devenir un meilleur pilote."

Des progrès à faire sur la communication

Tsunoda est aussi réputé pour sa tendance à crier dans la radio, et Egginton confirme que l’équipe apprend à faire avec tout en lui enseignant comment communiquer de manière plus efficace.

"Nous lui en parlons et il en tient compte. Mais dans le feu de l’action, il utilise un certain langage qu’il n’a probablement pas appris à l’école de langues !"

"Les ingénieurs s’en occupent et sont toujours polis et agréables avec lui. Nous lui rappelons régulièrement que ce n’est pas la meilleure manière d’améliorer la voiture, mais ça fait partie de lui."

"Il fait preuve de caractère. Peut-être que certaines personnes n’aiment pas ce qu’elles entendent, mais nous comprenons ce qu’il veut dire. Puis quand arrive le débriefing de la course et que la situation est plus calme, nous lui disons : ’nous comprenons ce que tu veux nous dire, mais essayons de trouver une meilleure façon de communiquer’."

Une carrière en F1 qui ne fait que commencer

Comme l’ont prouvé ses récentes erreurs de Silverstone et de Montréal, Tsunoda a encore beaucoup de progrès à faire. Mais Egginton rappelle que nous parlons encore d’un très jeune pilote.

"Il reste un pilote relativement nouveau et sa carrière ne fait que commencer. Il a aussi dû s’adapter à une nouvelle voiture dès sa deuxième année et ça ne doit pas être quelque chose de sous-estimé, pour aucun de ces jeunes pilotes."

"D’autres pilotes sont arrivés et ont piloté une voiture qui était une évolution de la précédente, Yuki arrive en plein milieu d’une révolution. Sa courbe d’apprentissage est bonne. Ce n’est pas facile, la monoplace n’est pas aussi compétitive que l’année dernière et c’est donc plus difficile pour lui de faire ses preuves."

"Mais il pousse Pierre plus fort désormais, et il se développe bien. Il est sur le bon chemin, il n’est pas encore un produit fini. Il le dirait lui-même : il se développe bien mais a encore beaucoup de travail."

"Et nous avons nous-même beaucoup à faire pour développer la voiture. Jusqu’ici, tout va bien. Nous sommes qui nous sommes et nous allons continuer ainsi. Et nous sommes confiants de pouvoir bien nous développer."

AlphaTauri

Info Formule 1

Photos

Vidéos