Formule 1

Alors que les doutes s’accumulent, Carey défend la pertinence des V6 hybrides en F1

Et rappelle les plans de la F1 pour la neutralité carbone

Recherche

Par A. Combralier

7 mars 2020 - 17:33
Alors que les doutes s’accumulent, (...)

La F1 envisage de passer à la neutralité carbone d’ici 2030, afin d’améliorer son image à l’international – même si la F1, dans ses calculs, ne prendra pas en compte les émissions carbone émises par les spectateurs pour se rendre sur les circuits.

Devant des investisseurs, non-spécialistes de la F1, Chase Carey, le PDG de la F1, s’est dit « enthousiasmé » » à l’idée de « faire part de nos ambitions pour le plan de durabilité de la F1. »

Selon Chase Carey, ce plan s’inscrit - ce qui peut sembler paradoxal à première vue - dans la continuité de l’histoire du sport. Surtout, à l’heure où les motoristes s’interrogent sur la pertinence de l’unité de puissance hybride, c’est l’occasion pour Carey de défendre le modèle de la F1, face à la Formule E… Récemment, c’est même Honda qui a dit que la montée de l’électrique pourrait réinterroger son engagement dans le sport.

« Tout au long de notre histoire, la Formule 1 a été à la pointe de l’innovation technologique, et nombre de nos innovations ont été adoptées par les voitures de route et d’autres industries. »

« Notre moteur hybride F1 actuel est le plus efficient au monde, délivrant plus de puissance et consommant moins de carburant que n’importe quelle autre voiture. Ce moteur offre la possibilité d’être neutre en carbone grâce à des carburants durables avancés et des systèmes de récupération d’énergie. »

« Sur les 1,1 milliard de véhicules dans le monde, plus d’un milliard sont propulsés par un moteur à combustion thermique, ce qui peut avoir un impact considérable. L’électrification du transport routier est une solution partielle, qui nécessite encore la production de l’énergie nécessaire pour alimenter la voiture, fabriquer la batterie et ensuite la détruire entièrement une fois utilisée. »

Concrètement, ce plan carbone va changer le quotidien des pilotes, mécaniciens et spectateurs sur chaque week-end de Grand Prix, poursuit Carey.

« D’ici 2025, nous veillerons également à ce que tous nos événements soient durables. Cela passera par l’utilisation de matériaux durables, l’élimination des plastiques à usage unique et la réutilisation, le recyclage ou le compostage, tout en offrant à nos fans de plus grandes opportunités pour accéder à la course - avec de nouvelles solutions de mobilités écologiques. Au niveau du business [interne à la FOM], nous passerons à une logistique et à des déplacements ultra-efficaces et à des bureaux, des infrastructures et des usines alimentés à 100% en énergie renouvelable. »

« Ces plans sont le résultat de plus d’un an de travail entre la FIA, les experts en durabilité, les équipes et les promoteurs, et nous voulons donner l’exemple en matière de durabilité dans le monde du sport. »

F1 - FOM - Liberty Media

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less