Alonso veut que la F1 reste ’un environnement équitable’

Il fait confiance à la FIA pour les plafonds budgétaires

Recherche

Par Emmanuel Touzot

6 octobre 2022 - 09:59
Alonso veut que la F1 reste 'un (...)

Fernando Alonso a confiance en la FIA et en son nouveau président, Mohammed Ben Sulayem, pour gérer comme il faut le dossier des dépassements du plafond budgétaire. Le pilote Alpine F1 voit des changements dans la manière dont la fédération prend en main les problèmes, et en attend de même à ce sujet.

"Comme je l’ai dit plusieurs fois, j’ai beaucoup de confiance en Mohammed et son équipe. Il manque encore une certaine cohérence lors des week-ends de course et sur d’autres sujets auxquels nous sommes confrontés course après course, mais ils sont prêts à apprendre et à progresser, c’est positif par rapport au passé" note Alonso.

"Pour le reste, en dehors de la course, en dehors de la piste, je fais entièrement confiance à ce qu’ils font et à ce que sera le résultat la semaine prochaine avec le plafonnement des coûts, et à la manière dont le sport évolue dans le futur. Je n’ai aucun doute sur quoi que ce soit."

Alonso s’inquiète du contrôle de toutes les ramifications des équipes, et l’on pense forcément à Red Bull, puisque Helmut Marko lui-même mettait en avant dès le week-end dernier la présence de Red Bull Advanced Technologies et de Red Bull Technology pour justifier les interprétations de budget.

"Je ne sais pas, c’est un sujet difficile du point de vue du pilote. Ce n’est pas vraiment pertinent ici et nous comptons sur nos équipes pour vraiment contrôler tout ce qu’elles font. Je pense que nous attendons tous de la FIA qu’elle contrôle au mieux toutes ces choses parce que nous voulons courir dans un environnement équitable."

"Mais c’est un sujet très difficile, car il y a beaucoup de choses que nous devons nous assurer de contrôler. Le plafond budgétaire est une chose, mais il y a beaucoup d’équipes avec des structures différentes, des choses différentes, leur propre circuit dans leurs propres usines. Donc il faut que ce soit vraiment bien fait."

Vettel veut qu’il y ait une "équité" entre les équipes

Sebastian Vettel tient à ce que la Formule 1 parvienne à confirmer qu’il y a un pied d’égalité entre les équipes, alors que celles-ci doivent respecter les mêmes règles. Comme Alonso, il espère que la FIA va faire ce qu’il faut et que chacun respectera ses engagements.

"Oui, c’est dans la même veine" a expliqué Vettel. "Nous essayons de contrôler notre pilotage et je pense que nous savons quand nous avons raison et quand nous avons tort en termes d’équité, lorsqu’il s’agit de donner assez d’espace."

"Il arrive que ça foire, mais nous essayons évidemment d’être corrects la plupart du temps et je pense que c’est la même chose pour toute gouvernance du sport. Il s’agit de s’assurer que l’équité est là parmi les équipes, durant l’année."

"La FIA est en charge de cela et nous devons croire qu’ils font leur travail et que si vous ne respectez pas les règles, il y aura des conséquences. C’est un sujet compliqué ou complexe et nous ne sommes pas les meilleurs juges pour comprendre. Tout résidra dans le fait de le décomposer, de le rendre simple et de le rendre clair."

Alpine F1 Team - Renault

FIA

Info Formule 1

Photos

Vidéos