Alonso veut ’éclaircir’ les règles en piste avant le GP d’Autriche

Le pilote Alpine F1 dénonce flou et inconstance à Silverstone

Recherche

Par Emmanuel Touzot

7 juillet 2022 - 16:15
Alonso veut 'éclaircir' les (...)

Fernando Alonso s’agace de l’absence de constance des décisions par les commissaires et la direction de course en F1. Le pilote Alpine F1 veut reparler à Spielberg des événements en piste à Silverstone. La bataille entre Lewis Hamilton, Charles Leclerc et Sergio Pérez l’a laissé sceptique.

"Je pense que nous aborderons cela demain lors du briefing" a déclaré Alonso. "Honnêtement, j’ai regardé la course lundi et plus que les mouvements en ligne droite, j’ai vu l’action entre Charles, Checo et Lewis, ce qui était évidemment fantastique à regarder à la télévision, et pour moi à voir de derrière."

"Mais au début de l’année, quitter la piste n’était pas autorisé. C’était très clair, noir sur blanc. Et maintenant, quitter la piste et rester à fond hors de la piste et continuer à se battre dans le virage suivant, ça semble autorisé."

"C’est donc une direction complètement différente de ce que nous avons vu jusqu’à présent. Il sera donc très, très intéressant d’éclaircir tout ça."

Mieux définir les limites de piste

Alonso n’aime pas non plus l’absence de sanction pour les pilotes qui en poussent d’autres hors piste, pas plus que le flou entourant les limites de piste, puisque les lignes blanches n’ont pas été respectées à Silverstone dans le cadre de cette lutte à trois pilotes.

"Je pense que nous devons en parler. Évidemment, lorsque vous êtes côte à côte et que vous poussez quelqu’un hors de la piste, il y a différents scénarios, différentes manœuvres, et différents virages."

"Il est donc toujours plus difficile de juger. Mais on nous a dit que la seule chose qui était très claire à respecter pour les limites de piste était la ligne blanche. Et elle ne l’a pas été à Silverstone."

"Je veux dire, je quitte la piste à Miami dans un virage et je gagne un avantage selon les commissaires de course, et ils doivent imaginer que je gagne un avantage parce que je rends tout l’avantage."

"A Silverstone, c’était un gain d’avantage clair, parce que vous pouvez vous battre sur le prochain virage à l’intérieur ou à l’extérieur. Donc c’est clair. Et il n’y a pas eu de pénalité. Donc je suis très confus."

Alonso ne veut pas accabler les commissaires et directeurs de course, mais pense qu’il faut les guider : "Ils ont un travail difficile. Nous devons tous essayer de les aider, donc je ne dis pas que c’était bien ou mal à Silverstone."

"Ce que je dis, c’est que nous devons avoir une meilleure idée et nous sommes ici pour les aider. Ils sont ici pour nous aider et pour contrôler la course. Donc nous devons juste nous assurer que nous sommes tous sur la même longueur d’ondes."

Alpine F1 Team - Renault

Info Formule 1

Photos

Vidéos