Formule 1

Alonso : Tout peut arriver à Bakou !

"Généralement un week-end très imprévisible"

Recherche

Par Olivier Ferret

1er juin 2021 - 08:57
Alonso : Tout peut arriver à Bakou (...)

Ce week-end, Fernando Alonso se rend en Azerbaïdjan pour la quatrième fois seulement de sa carrière en Formule 1. L’Espagnol cherchera à obtenir sa troisième arrivée consécutive dans ls points dans les rues de la capitale.

Vous avez connu de belles courses ici, notamment en 2018. Aimez-vous Bakou ?

J’ai toujours apprécié Bakou avec ses virages difficiles et ses nombreuses opportunités de dépassement. Après deux circuits où il était difficile de doubler, cela fera du bien de retrouver une piste plus propice aux dépassements. Je me suis qualifié en dehors du top dix lors de mes deux dernières courses ici, mais j’ai toujours fini dans les points. Cela montre que tout peut arriver dans ce qui est généralement un week-end très imprévisible. Le circuit présente plusieurs facettes. La priorité est la vitesse de pointe, mais le secteur intermédiaire dépend davantage des appuis et de l’adhérence mécanique. C’est dur pour les machines comme pour les hommes et il sera crucial de trouver le bon équilibre avec les réglages.

C’était un week-end difficile à Monaco. Qu’en pensez-vous avec du recul ?

Nous avons commencé le week-end en attendant plus de notre package, mais nous n’avons tout simplement pas pu trouver davantage de performances. La position de départ était essentielle et, malheureusement, nous n’avons pas réussi nos qualifications et cela a rendu la course extrêmement compliquée. Nous avons beaucoup de données à analyser pour identifier des axes d’améliorations avant Bakou. Malgré le résultat, j’ai aimé retrouver les rues de Monaco. C’est toujours une sensation spéciale.

Nous en sommes maintenant à cinq courses depuis votre retour en Formule 1. Comment évalueriez-vous votre saison jusqu’à présent ?

Je me sens de plus en plus confiant à chaque course. Je pense que nous pouvons voir que ceux qui arrivent cette année dans de nouvelles équipes mettent un peu de temps pour s’adapter et c’est également mon cas. C’est tout un processus durant lequel nous apprenons et essayons d’améliorer la voiture. Nous sommes toutefois conscients que 2022 sera une année importante et c’est en quelque sorte une année de préparation. La monoplace offrait de bonnes sensations sur des courses comme Portimão et Barcelone, donc nous sommes convaincus que nous pouvons nous appuyer sur ces performances et en tirer des leçons pour marquer plus régulièrement des points et nous battre avec nos adversaires directs.

Alpine F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less