Alonso : Suzuka est un juge de paix pour les pilotes de Formule 1

"C’est assurément l’un de mes événements préférés de la saison"

Recherche

Par Franck Drui

6 octobre 2022 - 12:40
Alonso : Suzuka est un juge de paix (...)

Revenir dans les points sera l’objectif prioritaire de Fernando Alonso après deux abandons consécutifs. Pour son seizième Grand Prix à Suzuka, il aura à cœur de laisser parler son talent sur l’un de ses circuits préférés.

Votre Grand Prix de Singapour s’est malencontreusement terminé prématurément. Avec le recul, qu’en retenez-vous ?

Ce fût très décevant de repartir de Singapour sans le moindre point. Nous méritions un bon résultat à l’issue d’un très bon week-end. Je me suis senti en confiance dans la voiture dès la première séance d’essais libres et nous avons été capables de bien gérer toutes les conditions mixtes. En raison des conditions chaudes et humides, ce fut très stressant et difficile. Nous nous sommes bien qualifiés mais une panne mécanique a mis fin à notre course. Jusqu’à ce moment-là, j’étais très satisfait de mon week-end. Nous avons perdu du terrain sur McLaren dans la lutte pour la quatrième place au championnat Constructeurs, donc nous devons maintenant rebondir et faire un bon résultat à Suzuka ce week-end.

Où en êtes-vous du côté des moteurs ?

Nous ne sommes peut-être pas complètement en sécurité pour la fin de l’année. Donc, il est possible que nous devions introduire une unité de puissance, je ne pense pas qu’il y en aura une ce week-end mais… bientôt.

Suzuka est l’un de vos circuits préférés. Qu’est-ce qui le rend spécial ?

Suzuka est un juge de paix pour les pilotes de Formule 1. C’est un circuit historique et l’un des endroits les plus plaisant en matière de pilotage. Nous passons d’un circuit routier à un circuit plus traditionnel, mais il comporte plusieurs virages et sections difficiles. La météo peut aussi être mitigée, et vous ne savez pas toujours à quoi vous attendre. J’aime aussi la culture japonaise et les fans peuvent créer une atmosphère très particulière. C’est assurément l’un de mes événements préférés de la saison.

Y avez-vous un souvenir que chérissez plus que les autres ?

J’ai beaucoup de bons souvenirs là-bas. Je pense que l’un des meilleurs est mon dépassement sur Michael Schumacher à l’amorce du célèbre virage 130R. C’était un beau dépassement, d’autant que ce n’est pas un endroit où il est facile de faire ce genre de manœuvre en raison de la vitesse de passage élevée. Nous avons également remporté la course en 2006, un succès qui a été l’une des étapes importantes nous ayant menés au titre en fin de saison, au Brésil. Ce lieu me rappelle de bons souvenirs et les fans sont toujours formidables.

Alpine F1 Team - Renault

Info Formule 1

Photos

Vidéos