Alonso satisfait, Ocon frustré par un drapeau jaune à Bakou

Les pilotes Alpine F1 espèrent faire mieux en course

Recherche

Par Paul Gombeaud

11 juin 2022 - 18:34
Alonso satisfait, Ocon frustré par (...)

Fernando Alonso est parvenu à se hisser en Q3 aujourd’hui à Bakou, mais son Alpine F1 manquait de rythme par apport aux meilleurs et l’Espagnol s’élancera dixième du Grand Prix demain. Il reste néanmoins satisfait puisqu’il estime de ne pas avoir été brillant durant ses tours rapides.

"Ce fut une séance un peu mitigée. Hier, nous étions plus rapides durant les essais libres et nous espérions donc un peu plus aujourd’hui, mais la réalité est que nous perdons généralement en compétitivité le samedi."

"Mais je suis malgré tout satisfait. Mes tours n’ont pas été fantastiques mais nous n’avons eu aucun problème sur la voiture, mais aujourd’hui nous n’avions pas ces 3-4 dixièmes qui nous séparent du sixième, il faudra donc voir si nous les récupérons demain."

Suite au drapeau rouge en fin de Q1, l’ensemble du plateau n’avait que très peu de temps pour effectuer une nouvelle tentative rapide. Derrière Alonso durant son tour de sortie des stands, Alex Albon se plaignait du fait que l’Espagnol roulait bien trop lentement.

Alonso a compati pour le Thaïlandais, mais a souligné que toute suggestion selon laquelle il s’agissait d’une manœuvre délibérée était sans fondement, l’Espagnol expliquant qu’il avait "beaucoup de blocages à l’arrière et de la surchauffe sur les freins arrière. Il y avait de la fumée qui sortait des freins, y compris lorsque je me suis arrêté au garage."

Alonso est désormais confiant pour la course de demain, tout en rappelant qu’aucune erreur ne sera permise.

"Il se passe toujours quelque chose ici comme nous l’avons vu aujourd’hui. J’ai commis une erreur au virage 15, Sebastian (Vettel) a touché le mur dans le même virage, les McLaren aussi, il faudra donc être attentif et concentré et ne pas commettre la moindre erreur. Ce sera une course piégeuse et il faudra éviter les problèmes."

Son coéquipier Esteban Ocon était très déçu d’échouer dès la Q2, estimant qu’un drapeau jaune avait complètement ruiné ses chances d’atteindre la Q3.

"J’ai chopé un drapeau jaune dans le tour, je n’ai pas pu continuer après mon premier run. Le premier run était en pneus usés, c’était juste pour prendre nos marques et faire le chrono sur le deuxième run en pneus runs."

"J’avais cinq dixièmes d’avance, j’aurais dû être trois dixièmes facile en Q3, j’étais devant Fernando à ce moment-là. Ca fait mal parce que ça fait deux fois de suite qu’on doit se qualifier mieux, ici et à Monaco."

"C’est une qualification difficile mais dans notre malheur, on pourra remonter demain. C’est une piste sur laquelle il y a des opportunités, ça peut doubler. On va faire au mieux pour prendre des points, il faudra arriver au bout mais on va tout faire pour."

Alpine F1 Team - Renault

Info Formule 1

Photos

Vidéos