Alonso salue la volonté de la FIA ’d’améliorer’ ses décisions en course

Le pilote Alpine F1 espère plus de constance à l’avenir

Recherche

Par Emmanuel Touzot

25 juillet 2022 - 13:24
Alonso salue la volonté de la FIA (...)

Fernando Alonso est heureux de voir que la FIA essaie de changer les choses au niveau des pénalités et des décisions prises pendant les courses. Le pilote Alpine F1 a expliqué que les pilotes en ont encore discuté avec la direction de course lors du briefing ce vendredi.

"Évidemment, c’est quelque chose que l’on fait dans le but d’améliorer les choses, de nous montrer certains incidents et de nous expliquer pourquoi ils ont donné des pénalités et pourquoi non" a expliqué Alonso. "C’est pour le bien de tous, en essayant de mieux comprendre leur approche."

"Il faudra voir dans les prochaines courses, parce que cela peut avoir un double effet. Lorsque vous voyez une vidéo et que c’était une pénalité, vous pouvez avoir à l’esprit qu’en course, cela pourrait être la même chose. Et ensuite, vous vous demandez pourquoi il n’y a pas eu de pénalité."

Mais Alonso est en tout cas satisfait de voir la fédération chercher à effectuer des progrès sur le manque de constance que dénoncent les pilotes : "Nous pourrions donc entrer dans une série de révisions vidéo qui pourraient être intéressantes."

"Au moins, il y a une approche de la FIA qui montre qu’elle veut améliorer les choses, faire tout ce qui est possible et sortir des sentiers battus, parce que nous n’avons jamais fait cela dans le passé, donc je suis assez satisfait de cela."

Albon rappelle l’inconstance vue en Autriche

Alex Albon s’est également étonné des décisions inconstantes en Autriche, le pilote Williams ayant échappé à une pénalité pour avoir sorti Sebastian Vettel, quand George Russell en a reçu une pour la même action sur Sergio Pérez.

"J’ai expliqué la raison, ce que les commissaires ont dit, parce que je pense que personne dans la salle n’a compris pourquoi je n’ai pas été pénalisé et pourquoi George a été pénalisé" a déclaré Albon. "Nous l’avons déjà fait, ce n’est pas nouveau. Je pense que cela montre que ce n’est pas si facile pour eux."

"Nous savons que ce n’est pas un travail facile pour la FIA, mais il s’agit plutôt pour nous de comprendre la différence, par exemple, pourquoi George a reçu une pénalité et pas moi ? En tant que pilotes, pouvons-nous apprendre comment les commissaires gèrent pour que nous puissions aussi savoir comment nous battre au combat ?"

Carlos Sainz a en revanche déploré que les commissaires responsables des décisions au Grand Prix de France n’aient pas assisté au briefing des pilotes : "C’est dommage que les commissaires n’aient pas été là pour nous expliquer, mais les directeurs de course ont fait de leur mieux pour nous expliquer. Nous verrons si ces réunions continuent à aider notre compréhension mutuelle."

Alpine F1 Team - Renault

FIA

Info Formule 1

Photos

Vidéos