Alonso s’inquiète du marsouinage sur le circuit de Bakou

Alpine F1 amène des évolutions en Azerbaïdjan

Recherche

Par Emmanuel Touzot

10 juin 2022 - 11:20
Alonso s'inquiète du marsouinage (...)

La particularité du circuit urbain de Bakou est sa longue ligne droite de 1,6 kilomètres, qui fait partie d’une section à pleine charge de plus de deux kilomètres. Fernando Alonso admet qu’il s’inquiète, tout comme Alpine F1, du marsouinage qu’une telle zone rapide pourrait provoquer.

"Cela reste un circuit urbain, ce sont juste les vitesses qui sont très différentes, surtout au bout de la ligne droite" a déclaré Alonso. "Je suis un peu impatient de voir comment ces voitures se comportent à Bakou."

"Je pense en particulier au phénomène de marsouinage dans les lignes droites. Ici, ça pourrait être assez extrême, et nous sommes un peu inquiets à ce sujet. Mais je pense que c’est le cas pour tout le monde."

Cependant, malgré cette peur, il pense que l’équipe pourrait tirer son épingle du jeu en Azerbaïdjan, où la course est souvent animée. La gestion de la stratégie et des pneus sera évidemment cruciale, mais l’Espagnol espère enchaîner une nouvelle bonne course.

"Je pense que c’est un phénomène que nous sommes encore en train de découvrir, et que nous essayons encore de le gérer. Donc il y a un point d’interrogation à ce sujet. Les pneus pourraient également avoir un effet ici, comme d’habitude."

"Et il y aura les voitures de sécurité, les drapeaux rouges... tout ce qui est habituel à Bakou. Donc après Barcelone et Monaco, où nous avons connu deux belles courses, je pense que nous pouvons espérer en avoir un autre ici."

Alpine amène une A522 largement revue à Bakou, avec notamment de nouveaux pontons, et Alonso espère que cela aidera à gagner en performance. Il est déjà heureux que la fiabilité soit de retour, et veut maintenant y ajouter une performance solide.

"Oui, c’est ce que je ressens. Je pense qu’en début d’année, nous étions très rapides. Mais il y a eu beaucoup de problèmes de fiabilité et beaucoup de choses qui sont arrivées dans les premières courses, donc nous n’avons pas marqué de points."

"Et maintenant, depuis Barcelone, nous ne sommes peut-être pas aussi rapides qu’au début de l’année, mais nous semblons faire le travail le dimanche. Nous avons quelques nouvelles choses ici sur la voiture aussi en matière de développement, alors croisons les doigts, ça va être un week-end compétitif."

Alpine F1 Team - Renault

Info Formule 1

Photos

Vidéos