Alonso regrette que la finale pour le titre se déroule à Abu Dhabi

"Une course décisive et réputée par la difficulté d’y dépasser"

Recherche

Par Olivier Ferret

8 décembre 2021 - 17:57
Alonso regrette que la finale pour (...)

Fernando Alonso prend la direction d’Abu Dhabi après avoir fini un Grand Prix d’Arabie saoudite difficile en treizième position.

L’Espagnol se focalise désormais sur la finale, où il cherchera à conclure en beauté la saison de son retour pour aider Alpine à terminer cinquième du Championnat Constructeurs.

Que retenez-vous du premier Grand Prix disputé à Djeddah le week-end dernier ?

C’était probablement une course très excitante à suivre pour les fans, mais c’était très stressant au volant ! La course a été émaillée d’incidents et il y avait une part de chance dans le résultat final. Malheureusement, nous avons manqué de réussite cette fois. Nous nous sommes arrêtés lors de la première intervention de la voiture de sécurité et nous aurions peut-être repris en cinquième ou sixième place si tout s’était bien passé pour nous. Le drapeau rouge a pratiquement mis fin à nos espoirs en rendant extrêmement compliqué tout retour dans les points malgré un départ très encourageant. Esteban a réussi à inscrire des points précieux au championnat et il était tout proche d’un nouveau podium pour l’équipe, donc il y a beaucoup de positifs à retenir de ce week-end.

Le circuit d’Abu Dhabi a été modifié. Qu’attendez-vous du nouveau tracé ?

Je crois qu’il était clair depuis un moment que les dépassements étaient assez difficiles sur cette piste et j’espère que ces changements feront une différence. C’est dommage qu’une course décisive pour le titre soit réputée par la difficulté d’y dépasser. C’est toutefois un circuit agréable et, s’il peut y avoir plus de dépassements, cela le rendra naturellement plus excitant pour les pilotes comme pour les spectateurs. Nous aimons courir à Abu Dhabi et je suis curieux de savoir si cela va changer quelque chose. J’ai toujours envie de tester de nouveaux tracés, donc nous verrons bien ce que cela donnera dimanche.

Vous êtes en lice pour le trophée du plus grand nombre de dépassements cette saison. Y en a-t-il un qui vous a particulièrement marqué cette année ?

Nous avons eu des batailles amusantes en piste, notamment avec Sebastian (Vettel) et Kimi (Räikkönen) qui sont également en lice pour ce trophée. Nous pourrions même faire notre propre mini-course dimanche pour voir qui fera le plus de dépassements ! Avec le recul, le dépassement sur Pierre Gasly au Qatar était peut-être le meilleur comme il nous a permis d’être bien placés pour le podium et j’étais déterminé à prendre un bon départ. Ensuite, celui sur Carlos (Sainz) à Zandvoort était très plaisant aussi. J’étais totalement engagé dans cette manœuvre en sachant à quel point les dépassements sont difficiles sur ce circuit. C’était vers la fin de course, donc je l’ai un peu abordé en mode ‘tout ou rien’. Le Sprint de Silverstone a également vu de beaux duels et Portimão était agréable comme la monoplace est devenue de plus en plus forte durant la course, donc nous nous sommes bien amusés. La capacité à dépasser représente une grande partie du spectacle de la Formule 1 et j’espère qu’une tendance positive se créera l’an prochain avec les voitures issues du nouveau règlement.

Alpine F1 Team - Renault

Info Formule 1

Photos

Vidéos