Alonso ralliait les mécaniciens de McLaren à sa cause avec des enveloppes de cash

Les révélation de Marc Priestley sur son ancien pilote en F1

Recherche

Par Franck Drui

18 septembre 2022 - 11:02
Alonso ralliait les mécaniciens de (...)

L’ancien mécanicien de McLaren F1, Marc Priestley, a affirmé que Fernando Alonso avait déjà distribué des enveloppes pleines d’argent afin que le garage "l’aime plus" que Lewis Hamilton.

Hamilton et Alonso n’ont été coéquipiers que pendant un an, mais cela ne les a pas empêchés de rapidement monter une rivalité extrême l’un avec l’autre.

Avec l’arrivée d’Hamilton en tant que débutant dans le sport et le rôle établi d’Alonso, fraichement couronné double champion du monde, on s’attendait à ce que le futur septuple champion du monde joue le deuxième violon d’Alonso, mais cela s’est rapidement avéré ne pas être le cas.

La première saison du jeune Britannique dans le sport a atteint son paroxysme lorsqu’Alonso s’est délibérément arrêté dans les stands pour ralentir les efforts de son équipier lors des qualifications du Grand Prix de Hongrie. Il a maintenant été révélé que les tactiques douteuses ne se limitaient pas uniquement à la piste.

S’exprimant sur le podcast PitStop, l’ancien mécanicien de McLaren a déclaré qu’il avait reçu une fois une enveloppe contenant 1 500 €.

"L’une des tactiques de Fernando est d’essayer de faire venir toute l’équipe de son côté du garage. Il essaie de prendre le contrôle."

"Il y a eu un moment en 2007 où Fernando s’est présenté à une course, je suis arrivé et le manager de Fernando, son coach, distribue de petites enveloppes remplies d’argent à tous ceux qui n’étaient pas sur la voiture de Lewis."

"Donc, son équipe et l’équipe de soutien - je dirigeais l’équipe dédiée au mulet donc destiné aux 2 pilotes - nous avons tous reçu ces petites enveloppes brunes et je me souviens avoir ouvert l’enveloppe et il y avait environ 1 500 € ou quelque chose comme ça."

"C’était tellement louche, tout d’abord, vous venez de recevoir une enveloppe sans écriture et je dis ’merci beaucoup, qu’est-ce que c’est ?’ et le manager s’éloigne dans rien dire. Il vous reste ce truc dans les mains, vous l’ouvrez et c’est littéralement rempli de cash."

"Vous commencez à regarder autour de vous et vos collègues. ’Avez-vous ouvert la vôtre ? Combien avez-vous eu ?’ Et tout d’un coup, cela commence à se répandre dans l’équipe et les seules personnes qui ne les ont pas reçues sont celles de l’équipe de Lewis."

"Tout d’un coup, nous commençons à comprendre ce qui s’est passé, il cherche à obtenir plus de soutien, il essaie d’encourager, disons, les gens à soutenir son camp dans cette bataille intense dans laquelle ils se trouvaient."

La tactique s’est avérée infructueuse car le management a découvert ce qui s’est passé et a obligé les destinataires à donner l’argent à une association caritative.

"D’une part, vous pouvez dire que c’était une tactique intelligente, mais à la fin, l’équipe l’a évidemment découvert et nous a fait donner le tout à une association caritative, ce qui était bien, mais c’était un petit aperçu des deux états d’esprit différents."

"Lewis a fait des choses différentes, Lewis a joué à de petits jeux avec les médias, ils ont tous fait des choses mal et des choses bien, aucun de nous n’est parfait, mais ils ont suivi leur stratégie pour être le meilleur pilote de Formule 1. C’était différent, les deux ont obtenu d’excellents résultats de manières différentes, mais il s’agissait d’approches très différentes."

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos