Formule 1

Alonso n’était pas sous le choc après la défaite de 2012

Malgré une image sur laquelle il est hagard

Recherche

Par Emmanuel Touzot

2 février 2020 - 09:25
Alonso n’était pas sous le choc après (...)

Au terme du Grand Prix du Brésil 2012, où il venait de perdre son deuxième titre mondial en trois saisons face à Sebastian Vettel, Fernando Alonso avait été vu avec le regard dans le vide, à la descente de sa voiture.

Une image qui avait fait le tour des réseaux sociaux et qui reste encore aujourd’hui iconique d’un moment difficile de la carrière de l’Espagnol, qui assure toutefois qu’il n’était pas sous le choc après sa défaite, comme cela a souvent été dit.

"Il y a des choses au sujet de ma carrière qui ne sont pas vraies" a déclaré Alonso à F1 Racing, avant de parler de ce jour-là. "Je sortais de ma voiture et je regardais Felipe [Massa], qui pour une raison que j’ignore ne pouvait pas s’arrêter de pleurer."

"Il était avec ses mécaniciens et sa femme, et je l’attendais pour voir s’il allait bien. Il a été dit que j’étais choqué et triste par ma défaite, non, ça ne me touchait pas autant. Je voulais juste prendre Felipe dans mes bras (photo, ndr)."

Souvent considéré comme un pilote égoïste, il réfute également cette idée : "Chez Ferrari et dans d’autres équipes, il était habituel que je partage mes primes avec mes mécaniciens."

"Je pensais que si nous signions un podium ou que nous remportions une course, ce n’était pas seulement moi mais un travail d’équipe. Si je gagnais 30 000 dollars, je les partageais avec mon équipe."

"Quand je rejoins un projet, je m’implique à 100% avec l’équipe et je dédie ma vie à cette équipe, et les gars apprécient. La dernière chose, c’est de dire que je suis égoïste. Est-ce dit parce que j’étais meilleur que mes équipiers ? Je ne peux pas m’excuser pour ça."

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less