Formule 1

Alonso : Le podium confirme qu’Alpine F1 est ’prête’ pour 2022

L’Espagnol retrouve le top 3 pour la première fois depuis 2014

Recherche

Par Emmanuel Touzot

22 novembre 2021 - 10:32
Alonso : Le podium confirme qu’Alpine F1

Fernando Alonso a signé son premier podium depuis le Grand Prix de Hongrie 2014. Le pilote Alpine F1 s’est qualifié cinquième, a pris le départ en troisième position après des pénalités devant lui, et a tenu son rang en prenant la deuxième place dès le premier tour. Seul Max Verstappen a ensuite réussi à lui reprendre une place.

"Ça fait du bien, c’était une longue attente depuis le dernier podium" admet Alonso. "C’était en 2014, et oui, je suis heureux de celui-ci. Je pense que nous avons fait une bonne course, avec une stratégie à un seul arrêt."

"La voiture était excellente tout au long du week-end et le rythme en qualifications a aidé à partir devant, comme les pénalités. Nous avons dépassé Gasly dans le virage 2, ça a aussi aidé notre course, pour avoir un peu plus d’air propre."

"C’était une longue attente. Votre carrière a parfois des hauts et des bas. J’ai vécu des moments merveilleux il y a deux ou trois ans, en gagnant Le Mans, en gagnant le championnat du monde d’endurance, etc."

"Mais évidemment, revenir maintenant en préparation pour 2022 et les nouvelles règles, et avoir ce podium en fin de l’année, c’est vraiment appréciable, et je pense que nous sommes plus prêts que ce que nous étions il y a 10 mois."

Alonso a été un des rares pilotes à effectuer une stratégie à un seul arrêt, malgré le risque de crevaisons qu’elle présentait : "Je pense que ça n’était pas trop mal pour nous. Il semble que notre voiture était douce avec les pneus."

"Nous avons aussi fait un arrêt au Brésil la semaine dernière et ici, je pense que nous avions de la marge pour continuer à pousser un peu plus, mais on ne sait jamais, et Checo [Pérez] arrivait assez vite à la fin."

AlphaTauri KO face à Alpine F1 ? Alonso est prudent

Après deux courses à égalité avec AlphaTauri au championnat constructeurs, Alpine F1 a fait un grand pas vers la cinquième place du classement en infligeant un 25-0 à la petite Scuderia de Faenza.

"Nous ne nous attendions pas à cela. Honnêtement, nous pensions qu’il y aurait très peu de points entre nous ici, en Arabie Saoudite et à Abu Dhabi, mais ces 25 points et cet écart nous facilitent un peu les choses."

"Mais nous ne pouvons pas nous détendre pour autant. Tout peut arriver lors des deux prochains Grands Prix, et nous devons rester concentrés pour espérer obtenir plus de points pour le championnat."

Alonso ne sait pas dire s’il a déjà connu de meilleur week-end que celui-ci cette saison. Le GP de Hongrie l’avait vu terminer quatrième, et en Russie, le podium lui avait échappé de peu en fin de course. Il note en toutefois une deuxième partie de saison très satisfaisante.

"Je ne sais pas, c’est difficile à dire. Probablement que pour un week-end global, celui-ci a été le meilleur. Parce que vendredi, samedi et dimanche, c’était très cohérent. Celui de Sotchi était très bien exécuté aussi. Seule la pluie à la fin nous a empêché de monter sur le podium."

"Je pense que cette fin de saison 2021 est un autre niveau comparé à la première partie, donc je suis content de cette année de retour. De plus, la préparation de l’année prochaine a franchi un autre niveau maintenant."

Une performance encourageante pour la suite

Alpine F1 affiche des performances très variables selon les circuits, l’A521 n’étant pas adaptée à tous les types de tracés. Alonso ne sait pas à quoi s’attendre pour les deux courses restantes cette saison.

"Je pense que cela va dépendre du tracé et des caractéristiques de la piste. En Arabie saoudite, ce que nous voyons sur les vidéos pourrait correspondre à notre voiture, et Abu Dhabi peut-être un peu moins."

"Cependant, les nouveaux virages pourraient changer un peu le feeling et le comportement de la voiture là-bas. Je ne sais pas, je suis positif. Je pense que ce que j’ai vu ce week-end sur la voiture me rend assez optimiste pour les deux suivants."

Alonso accompagnait Lewis Hamilton et Max Verstappen, les deux candidats au titre mondial, sur le podium. Interrogé sur la possibilité de lutter contre eux l’an prochain ou après si l’Alpine 2022 est une voiture de pointe, le double champion de monde se juge prêt, mais attend de voir ce qu’il en sera.

"Il est difficile de prédire ce qui va se passer dans les prochaines années, mais oui, j’aimerais être dans la lutte avec eux ? Tout est remis à zéro pour tout le monde l’année prochaine, et c’est à nous de produire une voiture rapide. Ce n’est pas comme cette année, qui était une continuation de la dernière saison."

"En 2022, tout le monde a les mêmes cartes, donc nous devons jouer plus intelligemment et, espérons-le, produire une voiture rapide. Et si nous sommes dans cette position, je sens que je peux être fort, je me sens prêt à livrer cette bataille, donc nous verrons."

Alpine F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less