Formule 1

Alonso : La règle des pneus en qualifs ’ne profite qu’aux grosses équipes’

Il pense que la FIA a raté son objectif

Recherche

Par Emmanuel Touzot

30 juin 2021 - 12:08
Alonso : La règle des pneus en (...)

Selon Fernando Alonso, la règle obligeant les pilotes à prendre le départ avec leurs pneus utilisés en Q2 avantage les top teams plutôt que ceux du peloton qui parviennent en Q3.

On voit souvent le 11e sur la grille avoir un choix plus intéressant stratégiquement que les pilotes devant lui, et Alonso s’inquiète que ce cas soit présent et renforcé en Autriche, où le pneu tendre sera le C5 de Pirelli, le plus tendre de la gamme.

"Ce sera un défi de faire un arrêt, et si l’on s’élance avec les pneus C5, ce sera encore plus compliqué" note Alonso. "Les voitures rapides ont le luxe d’éviter ce pneu et dans le peloton, nous n’avons pas ce luxe."

Il reproche à la FIA d’avoir fait une règle qui n’atteint pas son objectif : "C’est la mauvaise chose au sujet des règles. Ils essaient d’inventer une règle qui doit profiter au spectacle, mais elle ne profite qu’aux grosses équipes."

Neuvième sous le drapeau à damier dimanche au Grand Prix de Styrie, le pilote Alpine F1 n’attend pas de miracle pour le GP d’Autriche sur le même circuit : "Je ne pense pas que l’Autriche soit notre meilleur circuit. Malheureusement, nous avons deux courses ici et nous devons limiter les dégâts en termes de points."

"Je pense que nous y sommes parvenus pour la première course, car nous avons marqué un point de plus qu’AlphaTauri et deux de moins qu’Aston Martin. Nous avons limité les dégâts. Mais je pense que la deuxième course sera un autre week-end difficile. Nous essaierons de faire mieux, mais ça sera difficile, c’est notre limite."

Alpine F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less