Alonso : La frustration de Hamilton n’est ’pas mon problème’

Le pilote Alpine F1 a retenu la Mercedes pendant 57 tours

Recherche

Par Emmanuel Touzot

30 mai 2022 - 13:23
Alonso : La frustration de Hamilton (...)

Fernando Alonso a passé du temps devant la Mercedes de Lewis Hamilton lors du Grand Prix de Monaco. Le pilote Alpine F1 a en effet réussi à retenir le septuple champion du monde pendant les 14 premiers tours.

Par la suite, il a retrouvé son ancien équipier plus tard dans la course, réussissant à le retenir tout en gardant un rythme très lent. Il explique qu’après le drapeau rouge, plusieurs options se sont présentées en matière de stratégie, et que le choix de pneus mediums l’a obligé à rouler lentement.

"Je pense que nous n’avions pas les pneus ou la durée de vie des pneus pour terminer la course alors qu’il restait 33 tours" a déclaré Alonso. "C’est une course de sprint, nous avions deux choix : remettre les pneus durs depuis le début de la course, ou mettre les pneus mediums."

"Nous avons mis les pneus mediums, mais notre estimation de vie était plus courte que 33 tours. Donc nous ne savions pas si nous pouvions finir la course, et j’ai beaucoup géré les pneus pendant 15 tours, puis j’ai attaqué pour les 15 autres quand ils m’ont dit qu’Esteban [Ocon] avait la pénalité."

Hamilton s’est agacé du très mauvais rythme de l’Espagnol, ce qui ne perturbe pas ce dernier : "Ce n’est pas mon problème. C’était extrêmement facile de garder la Mercedes derrière en raison de la difficulté à dépasser sur le circuit de Monaco."

Alpine F1 Team - Renault

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos