Alonso : Je décide de ma carrière, selon mes propres défis

Retraite, retour, changement d’équipe en F1... Il s’explique

Recherche

Par Franck Drui

16 août 2022 - 08:44
Alonso : Je décide de ma carrière, (...)

Fernando Alonso, qui a déjà pris une retraite de la Formule 1, a fini par revenir... et il prendra l’an prochain la place d’un futur retraité, Sebastian Vettel, chez Aston Martin F1

L’Espagnol, qui court après les meilleurs résultats possibles depuis son retour, a donc choisi de faire confiance à une autre équipe, probablement déçu des progrès d’Alpine et du manque de confiance de l’équipe en ne lui proposant qu’un contrat d’un an avec option en guise de prolongation.

Pourquoi a-t-il choisi de prendre une retraite de la F1 puis de revenir ? Avec le recul était-ce la bonne chose à faire ?

"J’ai arrêté en 2018, car j’avais de plus grands défis en tête. J’ai eu Le Mans, j’ai eu l’IndyCar, je voulais essayer le rallye raid, donc j’ai relevé ces autres défis, avec plus ou moins de réussite."

"En 2018, ou 2019, les possibilités que j’avais de courir en F1 n’étaient pas attrayantes. Ce n’était qu’une seule équipe qui gagnait ; seulement Bottas et Hamilton, ils se battaient à chaque course seuls pour la pole position et la victoire."

"Donc, pour moi, ce n’était pas l’endroit où il fallait être, pas un endroit où je pourrais être heureux, alors j’ai décidé d’arrêter. Je ne sais pas si cela a également joué dans la décision de Sebastian, d’avoir une voiture compétitive ou non."

La F1 est redevenue attractive pour Alonso pour deux raisons.

"Pendant ma période sans Formule 1, nous avons eu la pandémie. Toutes les autres séries, pour être honnête, ont été assez durement touchées, en termes de sponsors, de constructeurs, de choses comme ça."

"La Formule 1 était encore assez saine, alors j’ai pensé qu’à ce moment-là, le plus grand défi était de revenir en Formule 1 et d’essayer de bien faire. Et il y avait les nouveaux règlements."

"Je décide de ma carrière, selon mes propres défis, et oui, parfois, mes choix peuvent surprendre," conclut-il, certainement en référence à son tout dernier transfert.

Alpine F1 Team - Renault

Info Formule 1

Photos

Vidéos