Alonso : Il y a désormais plus d’optimisme chez Alpine F1 qu’à Barcelone

L’A522 est bien plus à l’aise sur le tracé de Bahreïn selon lui

Recherche

Par Paul Gombeaud

11 mars 2022 - 17:54
Alonso : Il y a désormais plus (...)

Alpine F1 n’avait pas connu des débuts idéaux durant les essais de Barcelone, puisque l’équipe française avait perdu quasiment l’intégralité de la troisième journée à cause d’une fuite hydraulique. Elle était donc repartie d’Espagne à la huitième place du classement des équipes en terme de tours couverts.

Au volant de l’A522 hier à Bahreïn, Fernando Alonso a connu un nouveau problème technique réduisant son temps de roulage mais l’Espagnol, dont la monoplace était équipée d’évolutions, affirme que l’optimisme est désormais bien plus de mise que du côté de la Catalogne chez Alpine.

"Nous avons connu une journée un peu étrange hier," a commenté le double champion du monde. "Et nous avons dû faire face à quelques problèmes dans l’après-midi lorsque j’étais au volant. Nous n’avons donc pas accompli autour de tours que souhaité."

"Mais nous avons fait quelques progrès. La sensation à bord de la voiture est bien meilleure qu’à Barcelone, c’est une certitude. Nous avons amené des évolutions et d’autres suivront dans les prochains jours et, je l’espère, lors de la première course."

"Tout le monde travaille tête baissée. Je suis heureux et optimiste, je pense que nous serons bien meilleurs d’ici quelques jours et en particulier à la première course."

Autre source de satisfaction pour Alpine F1 selon Alonso : l’A522 n’a développé aucun nouveau problème depuis Barcelone et semble bien se comporter sous la forte chaleur de Bahreïn.

"Je dois dire que ça nous a surpris, la voiture marche très bien lorsque les températures sont élevées. Nous n’avons rencontré aucun problème avec le système de refroidissement et les freins, et toutes les caractéristiques de Bahreïn sont différentes de celles de Barcelone."

"Tout s’est bien déroulé. Et comme je l’ai mentionné, nous sommes plus optimistes qu’il y a une semaine."

Alonso pense qu’Alpine F1 peut se battre pour le titre à court ou moyen terme

Avec l’arrivée des nouveaux règlements, le développement sera primordial cette saison. Alonso s’attend ainsi à une longue lutte cette année.

"Ce sera une saison longue, c’est sûr. Le rythme de développement sera très élevé tout au long des 23 courses. Je me rappelle qu’ici l’année dernière, j’avais abandonné et Esteban avait terminé 12ème ou 13ème et nous n’avions donc aucun point après Bahreïn."

"Puis nous avons gagné en Hongrie et vécu d’autres bons moments durant le reste de la saison. Je pense donc que cette année sera longue et je suis confiant de pouvoir obtenir de bons résultats."

Présente dans le milieu de peloton depuis plusieurs saisons maintenant, Alpine F1 peut-elle faire ce fameux bond en avant selon l’Espagnol ?

"C’est une question intéressante et nous n’avons pas encore la réponse, il nous faudra attendre de voir comment se déroulent les premières courses pour déterminer ce qu’il nous faudra améliorer."

"Je suis optimiste car je sais que l’équipe fournit énormément d’efforts dans ce projet, et nous avons le soutien du président et de tout le monde chez Renault et Alpine, qui est arrivé en F1 l’année dernière avec à l’esprit le changement de règlement qui pourrait nous permettre de lutter pour le titre."

"Est-ce que ça arrivera en 2022 ou en 2025 ? Je n’en sais rien, mais je partage et apprécie tout l’engagement que je vois autour de moi."

"Nous pensons avoir une chance. Avec de nouveaux règlements, Alpine pourrait se battre pour le championnat à court ou moyen terme."

"C’est pour ça que nous sommes là et que nous travaillons aussi dur. Il y a également les budgets capés désormais en F1. Il y a donc une possibilité pour tout le monde, et c’est pourquoi Alpine et le groupe Renault en général sont là."

Alpine F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos