Alonso est frustré de n’avoir que deux points après ’deux super courses’

La championnat ne reflète pas le vrai niveau d’Alpine F1 selon lui

Recherche

Par Paul Gombeaud

30 mars 2022 - 15:36
Alonso est frustré de n'avoir (...)

Fernando Alonso a admis qu’il était frustré par son début de saison, qui ne reflète selon lui pas son état de forme actuel ni celui d’Alpine F1.

L’Espagnol terminait neuvième de la manche d’ouverture à Bahreïn mais abandonnait ensuite à cause d’un problème moteur à Djeddah, alors qu’il était bien parti pour décrocher la sixième place du Grand Prix.

"J’ai connu deux très bonne courses," a déclaré le double champion du monde. "A Bahreïn nous avions malheureusement une mauvaise stratégie pneumatique au départ et le moteur n’était pas génial."

"Puis en Arabie Saoudite, j’étais très rapide en qualifications mais malchanceux car j’ai utilisé des pneus neufs alors que les pneus usés étaient plus performants."

"Nous avons donc dû dépasser quelques voitures et retrouver notre position naturelle qui était la cinquième ou sixième place. Puis nous avons abandonné."

"C’est donc décevant de n’avoir que deux points après deux super weekends. Notre rythme semble meilleur que les résultats ne le laissent transparaître."

"Nous avons offert des points à ceux qui sont derrière nous. La chance tournera et j’espère ainsi que nous recevrons nous-mêmes des cadeaux à l’avenir."

"Je pourrais être sixième ou septième du championnat mais ce n’est pas le cas. Et ce n’est pas parce que nous ne le méritons pas, mais parce que nous n’avons pas maximisé le nombre de points marqués."

Alonso encouragé par le rythme de l’Alpine

Le pilote espagnol se montre tout de même optimiste pour la suite de la saison, l’A522 paraissant capable de figurer en tête du milieu de tableau et potentiellement de jouer la quatrième place du championnat des constructeurs. Il se méfie tout de même de la concurrence.

"L’Alfa Romeo semble un peu plus rapide que nous par moments. La Haas était très rapide à Bahreïn et George (Russell) était pas mal sans être impressionnant."

"Nous sommes là. Et c’est maintenant à nous de faire des progrès."

"Nous ne sommes peut-être pas les troisièmes plus rapides, mais si nous sommes constants et que nous évitons les abandons, nous aurions pu terminer sixième et septième à Djeddah."

"Ca nous aurait mis dans une meilleure situation comptable. Il reste encore beaucoup de chemin à parcourir mais jusqu’ici je me sens rapide."

Alpine F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos