Formule 1

Alonso, déçu de ne pas aller au GP du Japon, ira ’là où la F1 pourra courir’

La fin du calendrier 2021 très incertaine

Recherche

Par Olivier Ferret

22 août 2021 - 13:33
Alonso, déçu de ne pas aller au GP du (...)

Présent au Mans ce week-end, en démonstration hier avec une F1 pour la première fois sur le circuit des 24 heures (photo), Fernando Alonso a réagi à la fin de saison de Formule 1 qui s’annonce perturbée au niveau du calendrier, avec un premier domino qui est tombé cette semaine : l’annulation du Grand Prix du Japon.

Cela pourrait avoir une conséquence sur le reste du calendrier, à commencer par la Turquie, qui est également mise en doute en raison des règles de quarantaine au Royaume-Uni.

Il semble donc que la seconde moitié de la saison 2021 nécessite une refonte majeure de la part de la FOM.

"J’aime le Japon. Et j’adore ce circuit aussi. Ce n’est pas une bonne nouvelle. Je pense que nous étions tous impatients d’y aller. Mais bon, c’est pour le bien de tous, pour la sécurité de tous. Nous acceptons cela," confie le pilote Alpine F1.

"Je pense que le calendrier de cette deuxième partie de l’année peut encore beaucoup varier car il y a certaines courses qui sont un peu dans la ’zone orange’. Nous irons courir là où c’est sûr de le faire, là où ils nous accueillent. Nous en sommes tout à fait conscients : il n’y aura pas de calendrier définitif avant des semaines ou avant chaque Grand Prix."

La Formule 1 reprend ses droits la semaine prochaine, après la pause estivale, le Grand Prix de Belgique se tiendra sans souci, tout comme Zandvoort et Monza ensuite.

"Spa me rappelle toujours de bons souvenirs car ma victoire en Formule 3000 a été un peu un tremplin pour la F1. C’est à ce moment-là que j’ai plus ou moins commencé à recevoir des appels d’équipes de Formule 1. C’est donc là que l’étincelle de ma carrière sportive, en ce qui concerne la F1, s’est un peu allumée."

Alpine F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less