Alonso : D’autres équipes ont fait plus de progrès que nous

L’Espagnol révèle que les pilotes n’aiment pas les F1 2022

Recherche

Par Emmanuel Touzot

10 mars 2022 - 09:38
Alonso : D'autres équipes ont (...)

Fernando Alonso a dénoncé des monoplaces 2022 devenues trop lourdes, et moins rapides que leurs devancières. Le pilote Alpine F1 révèle que les pilotes n’aiment pas le comportement de ces nouvelles voitures, bien qu’elles permettent de mieux se suivre en piste.

"Vous avez la sensation d’aller plus vite parce que les tunnels sous le plancher génèrent plus d’appui à 300 km/h" a déclaré Alonso à Forbes. "Mais dans les virages lents, cela demande encore beaucoup d’efforts. Les voitures sont plus basses que les précédentes avec des suspensions très dures."

"Aucun de nous ne les aime. Si nous faisions 1 minute 17 sur un circuit en 2021, maintenant nous partons de 1 minute 22. Et si vous demandez à chaque pilote, il vous dira honnêtement qu’il veut faire 1 minute 10. Ce sont des voitures plus lourdes avec moins de chevaux, puisqu’il y a le nouveau carburant plus vert."

Cependant, Alonso salue la volonté de passer à l’E10, et juge globalement que la F1 va dans la bonne direction : "C’est la bonne voie. La F1 se dirige de plus en plus vers ces domaines de la technologie et du respect de l’environnement."

"En théorie, les voitures seront aussi plus égales car il y a davantage de pièces communes, comme les ailerons avant et arrière. Il n’y a pas trop de liberté de développement à ce niveau et c’est une bonne chose pour le sport d’être plus équilibré."

Alonso n’est pas non plus un grand fan des pneus 18 pouces de Pirelli : "Vous perdez l’adhérence beaucoup plus rapidement qu’avant. Je préférais ceux de 2005, mais ils n’existent plus, donc je suis content de ce que nous avons."

Le double champion du monde n’envoie pas un message très optimiste quant à la saison à venir. Les rumeurs se faisaient nombreuses autour des performances de l’Alpine A522, mais c’est ici un de ses pilotes qui se veut quelque peu inquiétant.

"Nous avons fait des progrès mais la vérité est que d’autres équipes ont fait plus de progrès que nous. Nous allons commencer doucement et voir, mais après Barcelone, je pense qu’il y a certains de nos rivaux qui ont travaillé de manière plus intelligente que nous."

Alpine F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos