Formule 1

Alonso croit fortement à un retour en F1 mais pas chez Ferrari

Leclerc a clairement la priorité maintenant pour l’avenir

Recherche

Par Olivier Ferret

15 janvier 2020 - 09:01
Alonso croit fortement à un retour (...)

Fernando Alonso a confirmé sur le Dakar qu’un retour en Formule 1 était "sur la table" mais il aimerait d’abord participer à nouveau aux 500 Miles d’Indianapolis et voir comment les choses se décanteront cet été, avec une prise de décision attendue.

Bien entendu l’Espagnol ne songe pas à un baquet en F1 avant 2021 au mieux et il a déjà mené des discussions en coulisses avec quelques équipes. Pressé d’en dire plus sur sa rencontre récente avec Ferrari et Mattia Binotto dans le paddock du dernier Grand Prix, il minimise.

"Je ne leur ai pas parlé d’un retour. Je pense que mon aventure avec Ferrari a été bonne mais je ne pense pas que ce soit le moment de parler d’un retour avec eux. Je crois aussi que leur pari sur le futur, avec Leclerc, est assez clair," explique Alonso sur le Dakar.

"Pour 2021, nous devrons voir qui sera compétitif. Peut-être que Ferrari ne sera pas dans les favoris ? Nous verrons bien."

Beaucoup de fans espèrent un retour d’Alonso, alors faut-il y croire ou est-ce juste un espoir entretenu par les questions répétées des médias à ce sujet ?

"Ah ! Tout d’abord je finis ce Dakar, ensuite je fais l’Indy 500 et pendant l’été je prendrai une décision à ce sujet. Mais oui, j’ai l’idée d’un retour en Formule 1. Je me sens toujours pilote de F1, c’est ce que j’aime le plus et c’est ce que je fais le mieux."

"Je ne sais pas si j’y retournerai ou pas mais je peux laisser ouverte cette option jusqu’à l’été, où j’aimerais décider des 2 ou 3 prochaines années de ma carrière. Vraiment, ce sera décidé dans les mois à venir."

Alonso admet avoir apprécié les différents défis qu’il s’est lancé comme Le Mans, l’Indy ou encore le Dakar mais la F1 reste donc bien dans sa tête.

"C’est le top de la course automobile, même si la F1 a aussi des désavantages. Elle nécessite une implication complète de votre part. J’ai déjà fait 18 ans ainsi et je dois donc savoir si je veux encore ça pendant 2 ou 3 ans de plus."

Bien entendu la compétitivité de l’équipe de F1 ciblée sera déterminante dans son choix.

"Je dois voir quelles sont les équipes disponibles ou intéressées. Je dois tout mettre sur la table."

A noter que, ce matin, Fernando Alonso a fait deux tonneaux sur le Dakar avec sa Toyota, heureusement sans gravité pour lui et son navigateur, Marc Coma. La voiture est toutefois privée de pare-brise et l’équipage a perdu du temps dans l’incident.

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less