Alonso classe 2022 comme l’une de ses meilleures années en F1

Et même meilleure que les années de ses titres mondiaux !

Recherche

Par Franck Drui

9 septembre 2022 - 09:45
Alonso classe 2022 comme l'une (...)

S’il prend bien le départ dimanche, Fernando Alonso va égaler ce week-end le record de Grands Prix disputés, 350, actuellement détenu par Kimi Raikkonen.

Le pilote espagnol a été interrogé sur ses accomplissements en F1 durant cette longue période, qui n’est pas terminée puisque le double champion du monde a prolongé sa carrière pour 2023 et 2024 avec Aston Martin F1... ce qui devrait le porter au-delà des 400 Grands Prix disputés !

"Je connais le nombre parce qu’on me le répète tout le temps, mais je ne suis pas tellement intéressé par ça. Je suis heureux d’être en Formule 1 depuis tant d’années et avec les deux autres à venir, ou peu importe, combien de temps je serai en Formule 1, j’atteindrai certainement 400, donc c’est un grand nombre. Et oui, cela montre ma passion pour le sport et ma discipline pour performer au plus haut niveau. Si vous n’êtes pas performant, une équipe ne vous donnera certainement pas une F1 pendant 400 Grands Prix."

Reste à savoir s’il arrive à se contenter de saisons où il n’est toujours pas en lutte pour des victoires. Au mieux, des podiums, de temps en temps...

"Si, si, j’apprécie à coup sûr. Nous aimerions nous battre pour le championnat ou pour des podiums et des victoires mais nous n’avons pas encore cette possibilité. Mais oui, je suis content de la performance de cette année. En début d’année, je pense que nous avons bien perdu 40-50 points avec des problèmes de fiabilité. Et avec ces points, la situation au championnat serait très différente, bien devant McLaren, donc je suis heureux et fier de ma performance."

"Je pense que 2022, avec 2012, ont probablement été mes deux meilleures saisons, encore meilleurs qu’en 2005 et 2006 où j’ai eu mes titres parce que nous avions une F1 dominante ces années-là. Alors 2012, 2022, la prochaine sera 2032 !"

Pour en revenir à 2022, Alonso est sur une série de 10 arrivées dans les points consécutives, Alpine F1 en est à 5 de suite avec les deux voitures. Que disent ces statistiques sur son niveau actuel et celui de l’équipe ?

"Nous sommes sur une bonne lancée maintenant. Nous avons trouvé de la régularité même si ces 10 dernières courses n’ont pas été sans problème non plus. L’une d’elles était Barcelone ; on a changé le moteur, on a démarré en dernier. Une autre était l’Autriche ; la voiture n’a pas pris le départ de la course sprint et nous avons commencé le dimanche en dernier. Nous devons donc encore améliorer certaines choses pour avoir des week-ends complètement propres et si nous le faisons, nous serons probablement dans les points lors des futures courses."

Des points mais qu’en est-il des podiums ?

"Nous en sommes au même endroit que nous l’avons été tout au long de l’année. Nous sommes juste derrière les trois meilleures équipes, donc notre position naturelle, disons, est septième, septième et huitième, donc nous avons toujours besoin de l’aide des voitures qui nous précèdent. Parfois, il y a des pénalités comme à Spa et nous partons troisièmes sur la grille. Ici, il y a d’autres pénalités qui viendront avec Carlos et Lewis, donc nous pourrions avoir une meilleure position de départ, mais en course, nous avons finalement retrouvés notre position naturelle car ces équipes sont nettement plus performantes et peuvent rattraper ces pénalités."

Alpine F1 Team - Renault

Info Formule 1

Photos

Vidéos