Formule 1

Alonso choisira entre F1 et endurance en 2021

Il réfléchit sérieusement à un programme complet

Recherche

Par Emmanuel Touzot

7 décembre 2019 - 12:39
Alonso choisira entre F1 et endurance

Présent au gala de la FIA pour recevoir son trophée de champion du monde d’endurance, Fernando Alonso s’est livré à quelques confidences sur ses espoirs en vue des prochains mois, et il admet qu’il réfléchit à deux solutions pour un programme complet en 2021.

Alors qu’il vise l’Indy 500 en 2020, il réfléchit à s’engager de nouveau en endurance, ou le règlement changera drastiquement avec l’arrivée des Hypercars, ou à revenir en F1, où le règlement changera aussi drastiquement. Il explique qu’il veut laisser passer quelques mois pour ensuite évaluer un engagement dans l’un des deux championnats.

"Ce sera un peu plus détendu en 2020, j’essaierai de faire moins de courses et me concentrer sur les objectifs que sont le Dakar en janvier et l’Indy 500 en mai, et après je réfléchirai à 2021, qui sera une saison importante" explique Alonso. "L’endurance changera vers le règlement Hypercar et la Formule 1 aura des règles totalement différentes. L’une des deux options sera choisie. "

"Je suis ouvert, 2021 est le moment où je pourrais revenir car les règles changeront, 2020 ne m’intéressait pas car le règlement reste le même, mais en 2021 il y a une fenêtre. Lors de la dernière course, on avait mis ’Hasta luego’ dans la voiture, ce qui veut dire ’à la prochaine’, et non ’adios’, donc c’était toujours le plan que ça puisse arriver en 2021."

En attendant ce retour dans l’une ou l’autre des disciplines, il revient sur sa saison 2019, durant laquelle il a gagné de nombreuses courses, mais a subi un échec à Indianapolis avec McLaren : "C’était bien, c’était presque parfait, hormis Indianapolis."

"Indianapolis était un moment difficile dans la saison, mais sinon c’était presque parfait. En endurance c’était parfait, avec Daytona, Sebring, Le Mans et le championnat du monde, je n’aurais pas pu demander plus. La dernière partie de l’année était la préparation au Dakar donc c’était une saison intense"

Enfin, il explique qu’il cherche un volant pour l’Indy 500 en 2020, mais que celui-ci ne sera pas forcément avec McLaren, mais davantage avec Andretti, l’équipe pour laquelle il avait roulé en 2017 : "Je ne cherche pas trop pour l’instant à tout faire pour l’Indy 500, mais l’intention est d’y participer."

"C’est une course que je dois gagner et c’est la priorité pour moi, donc je me préparerai du mieux que je peux. Je dois voir les meilleures possibilités d’être compétitif, l’an dernier nous ne l’étions pas assez et nous n’étions pas assez préparés."

"On a fait ce qu’on a pu. La préparation était un peu tardive, un peu en retard, mais la confiance quant à notre compétitivité était présente. Mais durant la semaine, nous avons rencontré de nombreux problèmes, j’ai eu l’accident le mercredi et on a été en retard sur le planning. J’espère que ça sera mieux l’an prochain."

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less