Alonso : C’est mon meilleur début de saison depuis 2012

2 points seulement en raison de la malchance

Recherche

Par Alexandre C.

6 mai 2022 - 23:54
Alonso : C'est mon meilleur (...)

Fernando Alonso arrive à Miami… en terrain conquis pour lui. En effet, le pilote Alpine connaît bien la ville, pour notamment avoir déjà couru aux 24 Heures de Daytona (une ville aussi située en Floride).

« J’ai couru ici à Daytona, je connais la ville et la vérité est que nous sommes vraiment impatients de courir. »

Quant au circuit de Miami, que peut déjà en dire le pilote Alpine ?

« Le circuit semble très rapide, à l’exception de quelques sections plus étroites et plus lentes, mais il a l’air amusant. »

Fernando Alonso devra marquer de bons points ce week-end, car il n’en a inscrit que deux depuis le début de l’année.

Or pour l’Espagnol, c’est une grande injustice : car selon lui il réalise son meilleur début de saison depuis 2012, tout simplement !

« Bien sûr, c’est difficile d’avoir seulement deux points à ce stade, c’est étrange surtout parce que c’est l’un de mes meilleurs débuts d’année en termes de compétitivité, je pense peut-être le meilleur des 10 dernières années, depuis 2012. Je ne me suis pas senti dans une meilleure situation ces 10 dernières années. »

« Ce qui s’est passé, c’est que j’ai été extrêmement malchanceux, j’avais une 6e place en main jusqu’à la panne [Arabie saoudite], dans un autre Grand Prix j’ai tenu un tour... c’est une question de temps avant que les résultats arrivent. La voiture est bien, je vais bien, je me sens fort et je crois en la chance, bonne et mauvaise, mais aussi qu’elle finit par vous sourire en 22 ou 23 courses. »

Contrairement à l’année 2012, Fernando Alonso dispose d’une F1 performante selon lui... contrairement à ses années McLaren aussi, glisse-t-il au passage.

« Bien sûr, je pense aussi à l’équipe et à la voiture, parce que c’est quelque chose qui ne m’est pas arrivé du temps de McLaren et ces dernières années chez Ferrari, de me voir avec de si bons résultats et dans le top 10 à chaque session. Mais la course est parfois hors de notre contrôle à cause de problèmes de fiabilité. »

« La voiture est rapide et je suis confiant. Malgré le changement de réglementation, je me suis senti à l’aise avec elle dès le premier essai. »

Enfin Alonso arrive à Miami avec le sourire : parce que son équipe préférée, le Real Madrid, vient de se qualifier pour la Ligue des champions au terme d’un match serré. Et il regrette de ne pas pouvoir assister à la finale, car il y aura le Grand Prix de Monaco le même jour !

« Je n’ai malheureusement pas pu regarder le match à cause d’un événement, mais je suis très fier d’être un supporter de Madrid et ils méritent de jouer la finale. Je ne pense pas pouvoir y aller, parce que c’est le Grand Prix de Monaco... ce serait trop fou. »

Alpine F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos