Formule 1

Alonso : Alpine peut gagner à nouveau avec les F1 de 2022

"Nos ingénieurs sont impatients d’embrasser la nouvelle ère"

Recherche

Par Olivier Ferret

16 août 2021 - 15:24
Alonso : Alpine peut gagner à nouveau

Alpine F1 a trouvé le chemin de la victoire, de manière certainement occasionnelle, en Hongrie, grâce à une course maitrisée certes mais largement dépendante du chaos au premier tour qui a éliminé ou retardé tous les favoris.

Et ce n’est pas Fernando Alonso qui a su profiter de cette opportunité mais Esteban Ocon, très bien aidé à l’arrière par l’Espagnol.

Lorsqu’on demande à Alonso si c’est un bon signe pour l’avenir, et notamment les ambitions d’Alpine à partir de 2022, avec l’arrivée des nouvelles F1, le pilote semble confiant.

"Je pense qu’Alpine peut gagner à nouveau, oui. C’est une équipe que je connais bien. Nos ingénieurs d’Enstone et de Viry travaillent avec l’espoir de répéter les succès du passé. Ils sont impatients d’embrasser la nouvelle ère que la Formule 1 va débuter en 2022 avec la nouvelle réglementation, puis les nouveaux moteurs de 2025…"

"Il y a certaines choses que la Formule 1 a essayé de changer pour essayer de rendre les choses plus uniformes, afin d’éviter ces longues séquences de domination que nous avons vues ces dernières années, d’abord avec Red Bull puis avec Mercedes. Je pense que toutes les équipes, y compris Alpine, ont de l’espoir avec ces nouvelles règles."

Reste à savoir si Alonso, qui vient de fêter ses 40 ans, sera là pour en tirer profit, si la victoire n’arrive pas dès 2022 pour Alpine.

"Je continuerai jusqu’à ce que je sens que je peux le faire, tant que je m’amuse et que je suis compétitif. Je prends du plaisir aujourd’hui. Je m’amuse et je profite également des activités qui se déroulent en dehors de la piste, ce que je n’aurais jamais pensé dire un jour !"

"Il y a des gens qui veulent voir de nouveaux noms gagner, ils veulent voir de nouveaux pilotes sur le podium. Ils veulent se débarrasser de certains des noms habituels qu’ils voient chaque week-end. Mais je me vois courir très longtemps. Si c’est en Formule 1, tant mieux."

"Si ce n’est pas en Formule 1, j’essaierai de relever certains des défis restants en dehors, pour être, espérons-le, le pilote le plus complet de tous les temps en sport automobile."

Quant à son âge, cela ne risque-t-il pas d’être un frein dans les toutes prochaines années ?

"Je ne ressens pas cela. Peut-être qu’un jour je me réveillerai triste de mon âge, mais pour le moment, je ne pense pas que cela compte trop. Dans mon sport, tout est réglé par le chrono. Vous devez être à un bon niveau physique. Si vous n’êtes pas en forme ou si vous avez des problèmes de vision... Mais cela ne m’est pas arrivé jusqu’à présent et je ne pense pas que cela arrivera. Je vieillis, mais bien !"

Alpine F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less